Revoir Venise aux premiers jours d'un printemps ...



Ah Venise …
Elle en a fait couler de l'encre , elle en a fait battre des cœurs .

Une ville tellement connue qu'on aurait presque envie de la bouder. Faire le voyageur rebelle et déclarer que jamais , au grand jamais on n'y mettra les pieds ! Il faut avouer que comme destination originale , on peut trouver mieux .


Mais , Venise, c'est Venise .
Elle surprend par sa grandeur , par sa splendeur . Il faut marcher , marcher et marcher encore pour visiter ses nombreux quartiers . Et à chaque coin de ruelle , elle nous surprend encore, dévoilant, une nouvelle église , une nouvelle demeure, un nouveau palais , bijoux taillés par des artistes d'une autre époque .

J'arrive, je suis comme une gamine un matin de Noël qui en prend plein les yeux devant tant de beauté , de couleurs , de vie . C’est au moment où j'ai franchi le premier pont que la magie s’est mise à opérer et que la beauté de Venise a commencé à me charmer à nouveau aux premiers jours du printemps ,pour ne plus me quitter d’ailleurs . J'en suis convaincue maintenant cette ville est la plus belle d’Italie .




Je n'ai jamais rien vu de tel que Venise . Cette ville est unique au monde .



 Les petites embarcations , les canaux étriqués, les ponts , les maisons de toutes les couleurs à l'architecture décrépie , tout est superbe . Ici pas de circulation , pas de klaxon, du calme, des mouettes et des piétons . C'est la dolce vita à l'italienne à l'accent chantant . 







Tous ces bateaux qui transportent passagers et marchandises sur le grand canal, les taxis, les vaporetto, les gondoles et ses gondoliers, se croisent et se dépassent dans un ballet réglé au millimètre qui m’étonne toujours et qui me fascine, je peux rester des heures sur un des quatre ponts qui traversent le grand canal pour contempler ce spectacle.





Mais Venise, c’est aussi et surtout une histoire, l’histoire d’un empire, celle de la république sérénissime  qui a régné pendant des siècles sur la méditerranée .



J'ai eu plaisir à parler avec les vénitiens , les pêcheurs , les marchands , les femmes qui accrochent leur linge aux murs des façades , le charme d'antan opère . 




Tous me parlent avec passion de leur ville , de son histoire ,de  ses mystères . Leur enthousiasme est contagieux . Leur mode de vie est si éloigné du nôtre . 



Venise se visite en se perdant dans ses ruelles  et comme je n'ai pas du tout le sens de l'orientation , autant vous dire que j'ai adoré la découvrir hors des sentiers battus . 




Elle m'a offert ses merveilles cachées , ses pépites à l'abri des regards des touristes. 



Tout capte mon attention . Même les sonnettes des maisons sont intrigantes .







 J'ai vécu au rythme des vénitiens et comme j'ai aimé me perdre dans ce labyrinthe fascinant . 



Toute la vie de Venise est sur l'eau .






Le soir , lorsque la place Saint Marc redevient silencieuse , déserte , lorsque les ruelles à peine éclairées nous incitent à s'y faufiler , la magie opère à nouveau . Venise et ses siècles d'histoire se posent et s'endorment en un mystère absolu . 



Et quant au lever du jour ,le soleil caresse d'or les façades blanches de marbre de la place Saint Marc , c'est comme si Venise m'appartenait juste un instant, pour quelques minutes , silencieuse , majestueuse ," bellissima" à en couper le souffle . Le temps s'arrête .



Le soleil , déjà chaud , illumine les façades . On entend seulement , les cris des mouettes . Les gondoles bien sages attendent que la frénésie commence .



Venise , tu es somptueuse dans ton écrin de dentelle de marbre  . Tu m'as conquise . Mon séjour entre tes velours est passé à la vitesse de la lumière et lorsque je t'ai quittée en empruntant le Grand Canal , j'ai déposé une nouvelle fois , un bout de mon cœur sur les rives de ta lagune en te faisant la promesse de te revoir un jour … 



Venise ou la magie d'un voyage dans le temps et dans l'histoire  …








Commentaires

  1. Bonsoir Véronique,
    Non je ne boude pas Venise, car je n'y suis jamais allée ! je me régale donc avec tes photos … Que c'est beau, tu me fais rêver …
    La ville des amoureux ;) ben oui pourquoi pas hein ?
    Prends soin de toi ma petite Véro, passe une bonne soirée, je t'embrasse bien fort, Véronique

    RépondreSupprimer
  2. Ma douce Véronique,
    Comme j'ai pris plaisir à lire tes mots, à ressentir la passion sous ta plume et à ressentir Venise à travers ton regard...
    C'est MAGIQUE !!!
    Je me suis régalée de tes photos, de ton expression littéraire et sensible et j'ai les larmes aux yeux, tu vas comprendre pourquoi dans quelques instants.
    J'ai adoré les sonnettes, que de souvenirs...
    J'ai adoré tes plans photographiques, la beauté s'y offre en lettres majuscules !
    Le cachet de cette ville est incomparable et je laisse aux aigris, aux envieux, aux gens incapables d'apprécier ce qu'ils ont sous les yeux leurs commentaires délétères concernant la Sérénissime !
    Je l'aime tant moi aussi...

    Je dois te dire que Venise représente pour moi un lieu magique puisque c'est à Venise que Christophe et moi avons accompli notre voyage de noces. Nous y sommes arrivés, épuisés mais si heureux et amoureux, au gré d'un long voyage plein de péripéties, tous jeunes mariés et Venise nous a accueillis en son sein. J'avais encore du mal à m'entendre dire « Madame », je souriais, c'était drôle... On a passé des jours merveilleux, quinze jours à explorer la ville en ses endroits secrets... Nous ne croisions pas de touristes là où nous allions à certains moments et c'était si ardent !
    Je me souviens que Rondo Veneziano que j'adore donnait des représentations à cette période et leur musique que je connaissais quasiment par coeur dansait dans ma tête et dans mon coeur !
    Il y a eu les eaux hautes à moment donné et on s'est aimés passionnément dans notre chambre de jeunes mariés, avec Venise en écrin pour notre amour. Comment pourrais-je l'oublier ?
    Une symphonie sensuelle et si fascinante.
    L'année en question, j'avais perdu ma maman que j'aimais tant mais au terme de mois si difficiles, je venais d'épouser mon meilleur ami, l'homme que j'ai aimé passionnément dès le premier regard et nous étions là, dans les bras de Venise où je m'étais jurée de venir en voyage de noces !
    J'ai aussi été surexcitée par les papeteries et les glaces...
    Passion Gelati et Legatoria...Je souris, mon italien est nul mais tu vois sûrement ce que je veux dire !

    Merci, merci pour ce voyage empli de féerie, cette traversée du réel pour entrer dans un Autre Monde. Je suis sous le charme profond de ton article et tu sais quoi, j'ai tellement envie d'y retourner... Je ne sais pas quand ça pourra se faire mais je vais tout faire pour qu'on puisse y arriver. Je suis sûre que Christophe serait tellement content lui aussi...

    Merci mon Amie pour ces ondes de passion vénitienne ! Je vais rêver de la Cité des Doges cette nuit et me remémorer notre périple de jeunes mariés, sourires !

    MAGNIFIQUE BILLET EN CADEAU POUR CÉLÉBRER LE PRINTEMPS, je t'envoie d'énormes bisous, des bisous sérénissimes !!!:)

    Cendrine

    RépondreSupprimer
  3. Oh Véronique merci ! Merci pour cet hymne à une ville que je rêve de découvrir un jour, hélas comme tu le sais mon mari ne veut pas en entendre parler ! Comme j'aurais aimé moi aussi me perdre dans ses ruelles, admirer ses palais, surprendre ces moments plus intimes ... Venise n'est-elle pas la ville des amoureux ...?!!! Tes photos sont superbes et ont su me charmer, et c'est certain j'irai un jour ... avec ou sans monsieur ! Merci pour tant de charme, de poésie, c'est un vrai bonheur de te lire ce matin !
    Belle journée, je t'embrasse !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cette jolie page ma Véro. Tu m'as fait découvrir Venise à travers tes photos que tu m'as envoyées et cette page en est la prolongation. Voici un petit poème de Musset parlant de Venise. Je t'embrasse très fort ma petite soeur de Coeur. GIGI

    Venise
    Alfred de Musset
    Dans Venise la rouge,
    Pas un bateau qui bouge,
    Pas un pêcheur dans l’eau,
    Pas un falot.

    Seul, assis à la grève,
    Le grand lion soulève,
    Sur l’horizon serein,
    Son pied d’airain.

    Autour de lui, par groupes,
    Navires et chaloupes,
    Pareils à des hérons
    Couchés en ronds,

    Dorment sur l’eau qui fume,
    Et croisent dans la brume,
    En légers tourbillons,
    Leurs pavillons.

    La lune qui s’efface
    Couvre son front qui passe
    D’un nuage étoilé
    Demi-voilé.

    Ainsi, la dame abbesse
    De Sainte-Croix rabaisse
    Sa cape aux larges plis
    Sur son surplis.

    Et les palais antiques,
    Et les graves portiques,
    Et les blancs escaliers
    Des chevaliers,

    Et les ponts, et les rues,
    Et les mornes statues,
    Et le golfe mouvant
    Qui tremble au vent,

    Tout se tait, fors les gardes
    Aux longues hallebardes,
    Qui veillent aux créneaux
    Des arsenaux.

    Ah ! maintenant plus d’une
    Attend, au clair de lune,
    Quelque jeune muguet,
    L’oreille au guet.

    Pour le bal qu’on prépare,
    Plus d’une qui se pare,
    Met devant son miroir
    Le masque noir.

    Sur sa couche embaumée,
    La Vanina pâmée
    Presse encor son amant,
    En s’endormant ;

    Et Narcissa, la folle,
    Au fond de sa gondole,
    S’oublie en un festin
    Jusqu’au matin.

    Et qui, dans l’Italie,
    N’a son grain de folie ?
    Qui ne garde aux amours
    Ses plus beaux jours ?

    Laissons la vieille horloge,
    Au palais du vieux doge,
    Lui compter de ses nuits
    Les longs ennuis.

    Comptons plutôt, ma belle,
    Sur ta bouche rebelle
    Tant de baisers donnés…
    Ou pardonnés.

    Comptons plutôt tes charmes,
    Comptons les douces larmes,
    Qu’à nos yeux a coûté
    La volupté !

    Alfred de Musset

    RépondreSupprimer
  5. Que rajouter de plus après ces commentaires si enthousiasmants? Je suis conquise par tes écrits, tes photos. Une merveille de découvertes avec toi. Un grand merci de ce partage si féérique, car s'en est un. Je t'envoie de gros bisous et te souhaite un merveilleux week-end

    RépondreSupprimer
  6. Je suis certaine qu'elle cache des pépites Venise, que je ne verrai jamais, je n'en ai vu en deux fois que les grandes lignes, ce que tout le monde voit, et je le regrette !
    Merci Véronique, pour t'être perdue dans ses ruelles qui cachent tant de trésors !

    RépondreSupprimer
  7. Merci Véronique pour ce merveilleux billet ! Je ne suis allée qu'une seule fois à Venise et c'était pour accompagner un voyage de classe, fort heureusement avec le professeur d'italien qui connaissait bien la ville et nous a fait sortir des sentiers battus, même si bien entendu nous avons aussi visité beaucoup de choses. Que de merveilles dans cette ville, que d'histoire à chaque coin de rue...c'est magique d'aller là-bas...ton billet me redonne un peu de cette magie et me rappelle de bons souvenirs. bisous

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour chère Véronique, Comme tu me fais plaisir de parler de Venise, moi qui rêve un jour de pouvoir y aller avec mon amoureux depuis quarante quatre ans que nous nous sommes rencontrés...
    En fait mon rêve visiter l'Italie, mais je voulais surtout aller à Venise et j'ai parfois été déçue car j'ai vu des reportages où ils disaient que cette belle ville n'était plus comme auparavant, trop de touristes et de détritus qui jalonnaient les rues. Alors t'en entendre parler avec tant d’enthousiasme me fait vraiment plaisir et me redonne une vive envie d'aller découvrir Venise. Merci chère amie, j'en ai les larmes aux yeux de parcourir ton billet, de découvrir tes jolies photos...

    Je t'embrasse bien fort et te souhaite un très bon week-end, fanfan

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Véronique,Venise reste Venise comme la chanson de Sheila,ma soeur y est allée,les gondoles,la vie italienne,la romance venitienne,de jolies photos,des moments qui t ont ressourcés,je suis heureuse pour toi et de belles photos charmeuses,un gros bisou bon weekend.
    carole

    RépondreSupprimer
  10. Venise se visite en se perdant dans les ruelles à pieds ou en gondoles...Venise c'est Venise et son charme sera toujours là où le regard se fera tendresse pour cette ville magnifique...

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ce dépaysement total ! La Venise que tu nous offres est certainement la vraie, l'authentique, celle qui est faite de splendeurs, de palais délabrés, de romantisme, de douceur, de grandeur, de canaux, de gondoliers aussi, de mille et un trésors bien cachés que seuls les vrais amateurs aiment découvrir. Oui merci, parce que cette ville reste pour moi un des lieux que je regrette de ne pas avoir visité ! ainsi va la vie … j'ai aimé ton enthousiasme, j'ai aimé te suivre et c'était bien ! gros bisous Véronique.
    Colette

    RépondreSupprimer
  12. Coucou Véronique,
    Quel bonheur de te lire et de te suivre dans tes pas dans cette ville merveilleuse, qui grouille de monde et que tu as su voir à l'abri des regards c'est magique ♥ Tes photos sont de toute beauté, de vraies cartes postales qui me font rêver, j'ai l'impression d'être partie avec toi à la découverte de toutes ces merveilles, merci à toi pour ce magnifique voyage ♥
    Doux après midi
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  13. coucou je n'y suis jamais allée et ça me plaît de la découvrir par tes yeux
    mon fils ainé et sa femme y sont aussi allés découvrir les endroits non touristiques, comme toi
    Imali a adoré les bouquinistes sur les quais
    et Vic a aimé tout ^^ mais surtout les pigeons
    je découvre une Venise différente à chaque fois; selon votre prisme personnel
    bisous

    RépondreSupprimer
  14. Tu es un excellent guide Véro avec cette ferveur de nous partager tes coups de cœur pour cette ville si connue et si méconnue ,,, je parle pour moi qui ne voyage pas beaucoup … merci de ces magnifiques photos qui nous font connaitre Venise (cette ville a nulle autre pareille) dans ses moindres recoins que seul ton oeil expert a su découvrir .
    Quel beau voyage tu as vécu là ! Je te souhaite une belle semaine, qui sera frisquette et grise chez nous !
    Bisous du cœur !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  15. bonsoir vero merci de me faire partager ton voyage a venise ces photos sont magnifiques tres beau voyage avec un beau ciel bleu la photos de nuit est tres belle aussis merci merci bonne semaine bisessssssssss regine

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Véronique,
    Je repars à Venise grâce à toi … Tu vois, j'ai toujours rêvé d'y aller. Mais bon je pense que ça restera dans le domaine du rêve … C'est beau de rêver aussi …
    La vie est toujours plus belle dans les rêves …
    Je te souhaite une bonne journée, prends soin de toi.
    Je t'embrasse,
    Véronique

    RépondreSupprimer
  17. Je parviens enfin jusqu'à ton blog... j'ai laissé un commentaire qui n'apparait pas, donc je retente ma chance...
    Je suis allée à Venise en voyage scolaire quand j'avais 16 ans et je les ai maintenant à l'envers... mais peu importe car cette ville m'a laissée un souvenir inoubliable. C'est une ville magique, étonnante, pleine de vie, de beautés, de culture et d'Histoire... Elle est magnifique et ne peut être comparée à nulle autre... elle est à part et ses ruelles nous dévoilent des trésors...
    J'avais visité les îles de Murano, Burano et Torcello également.
    Merci pour tes belles photos et ce voyage dans le passé...

    RépondreSupprimer
  18. une destination qui me plairait! merci pour ces belles photos romantiques et mots Véro
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  19. Merci beaucoup ma douce Véronique,
    Notre farfadet facétieux a joué avec brio les livreurs d'étoiles de bonheur !
    Merci, merci pour tes mots et tes adorables attentions...
    Du bonheur en plume... Quelle beauté, cette plume rouge cerise ainsi lovée dans sa boîte avec son flacon d'encre serti dans la cire... Le symbole me touche énormément... Tu seras avec moi lorsque j'écrirai mon amie !
    Et Venise en ses mascarades attise nos passions imaginaires ! Quel plaisir de relire ton merveilleux billet aux photos si réussies...
    Merci pour les joies gourmandes, ces petits trésors de Pâques destinés à envôuter les papilles !
    J'adore la carte Chat Pulcinella, elle est trop craquante et elle a rejoint ma collection de petits trésors félins.
    Ta carte et tes mots m'ont fait tant plaisir, merci beaucoup...

    Tant d'émotion le soir de mon anniversaire avec les vues de Notre-Dame dont la charpente rougeoyait... Puis la flèche effondrée et les larmes de tant de personnes qui coulaient. Mes larmes aussi.
    Toi qui aime tant les marques de notre patrimoine, les pierres qui chantent des histoires, les symboles de nos ancêtres, les liens qui nous unissent à ceux qui furent... tu dois être comme moi, sous le choc...
    Je veux garder l'Espérance dans mon Coeur, me dire que Notre-Dame, telle un phoenix, renaîtra des cendres de sa souffrance et qu'un jour, nous la reverrons, parée d'une nouvelle forêt/charpente, d'une flèche majestueuse et revigorée par le travail acharné des passionnés.
    Je t'envoie de gros bisous mon amie, je te dis merci avec le coeur et une myriade de pensées tendresse...
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Véronique,

    Merci pour ces magnifiques photographies, pleine de lumière, de Venise, de sa lagune à ces pierres qui ont traversé le temps et qui demeurent, même si l'eau érode en sa cité, sa magnificence, éternelle et de toute beauté !

    Mon cousin, vient de revenir de Venise, il en parle, avec des étoiles plein les yeux....c'est émouvant....

    J'aime les pierres "Murano" de Venise, ce verre réputé pour sa coloration et son élaboration... et son carnaval si coloré et plein de mystère, si envoûtant !

    Merci pour ce bel article, où j'ai fais un voyage hors du temps, entre cette frontière magique, où ce temps se suspend, pour vivre à une époque éternelle !

    Je t'embrasse, prends soin de toi,
    Belle journée, même si nos coeurs saignent pour Notre Dame de Paris, tristesse.....

    CorpsRimes (Corinne)
    Ma rose d'amitié,

    RépondreSupprimer
  21. Bonsoir Véro. Un bel hommage pour Venise, ville que tu adores, d'après ce que je lis. Je n'y suis jamais allée, mais peut-être un jour... surtout pendant la période du Carnaval, qui, pour moi, est le plus beau du monde. Tes photos sont très belles, elles nous font voyager. Et ça donne vraiment envie d'y aller. Je te souhaite de bonne fêtes de Pâques. Bisous d'amitié. Anne Rose

    RépondreSupprimer
  22. Coucou Véronique,je suis contente que Venise est interdit aux paquebots de longer la ville,on voyait les gondoles et de loin un gros paquebot,ça cassait tout le romantisme,du coup ils accostent plus loin,on va vers Pàques et je reviendrai te le souhaiter,le soleil est là et ça booste,les petits peuvent s'éclater dehors et on en profite tous,je te fais de gros bisous.Pensée.

    RépondreSupprimer
  23. Bonsoir chère Véronique, merci pour ton gentil message pour Notre Dame...
    J'ai admiré tes belles photos qui de nouveau m'ont fait rêver à Venise !
    Je te souhaite une très bonne fin de semaine et je t'embrasse bien affectueusement, fanfan

    RépondreSupprimer
  24. Et avec joie je viens te souhaiter de belles fètes de Pàques Véronique et un gros bisou avec du soleil.
    Carole.

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour chère Vėronique, merci pour ton gentil message...

    J ai envoyé une petite crėation de Paques å tous ceux qui sont loin de moi,
    une façon de leur dire que je les aime et que je pense à eux. C est plus difficile encore dans ces moments oū l on devrait ětre réunis en famille, mais la vie est ainsi faite, j ai la joie d ětre avec une personne que j aime et c est rėciproque, alors il faut savoir apprėcier ce bonheur...
    Si j en avais la possibilité, je te l aurais mise aussi mon amie, je te souhaite de joyeuses Pâques et je t embrasse bien affectueusement , fanfan

    RépondreSupprimer
  26. Merci pour la gentillesse de tes mots déposés chez moi
    Je te souhaite également de très joyeuses fêtes de Pâques

    RépondreSupprimer
  27. Tu as fait là une magnifique série, de jour comme de nuit, des photos d'ensemble superbes et des détails plein de charme également, tu me donnes envie d'y retourner, ça fait si longtemps...

    RépondreSupprimer
  28. Ptit coucou en passant Véronique,la pluie ici et la nature fait des claquettes,rire,bisous.

    RépondreSupprimer
  29. Coucou Véronique,je viens te souhaiter un bon weekend et un énooorme bisou.

    RépondreSupprimer
  30. quand je ne mets qu'un coeur...cela passe de suite..........

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

“Un rêve sans étoiles est un rêve oublié.” Paul Eluard