Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Les saints de février sont un peu chamboulés , tout occupés qu'ils sont à résister aux vents qui les chahutent, décoiffent les couronnes des bienheureuses , font s'envoler les mitres , dispersent les auréoles, retroussent aubes, soutanes et chasubles ... Mais ils donnent le change et sourient, tout fin bénaches , qui en langue de chez moi, le picard,  signifie heureux , de compter parmi eux le saint des Amoureux . 


Au temps des péplums , le quatorze février , durant les lupercales , on honorait le grand dieu Pan ainsi que Junon, Reine des dieux , Reine du ciel et déesse romaine du mariage , Les garçons tiraient au sort dans une boîte le nom d'une jeune fille , qui devenait leur amie de coeur pendant tout le temps de la fête . Dans quelques campagnes , une semblable tradition se perpétue encore avec les Valentin et leur Valentine .


L'empereur romain de ce temps des péplums-là, un méchant Claudius jugeant que les hommes mariés, les amants ou fiancés faisaient de mauvais…

Derniers articles

Et si ...