Articles

Affichage des articles du septembre, 2015

Une femme a besoin de se sentir présente dans le coeur d'un homme, vibrante et croissante ; le regard de l'homme qui l'aime, c'est pour elle le soleil, l'air, l'ombre et la pluie. Andrée Maillet

Image
Si les pas de tes rêves te portaient par hasard en ce jour,
Au pied de ma maison, et que ton âme cicatrisée se recueille quelques instants,
Là,
Dans le souffle des fleurs à l'orbe de mon coeur qui bat, tout doucement.
Juste à Être,
Un instant,
Un seul souffle,
Un seul battement.
Ta tête sur ma poitrine,
Mes lèvres sur ton front.
Caresser chaque ligne d'une infinie douceur,
Dans un enlacement d'âmes jusqu'aux barrières du temps.
Il nous faudra plus de mille ans.
Je te dirais avec mes yeux,
La profondeur du lac dans lequel tout est pardon,
Je te dirai avec mes mains le délicat contour de ton visage où chaque sillon de ta douleur est comblé de ma compassion.
Mes lèvres sur ta bouche et s'élever en Amour de la plus belle façon,
A la hauteur des sentiments célestes que chaque être devrait connaître
Dans une folle passion,
De mes chevilles à tes yeux,
De tes mains à mes mains,
De tes lèvr…

Quiconque a un rêve devrait aller en Italie. Peu importe si l'on pense que le rêve est mort et enterré, en Italie, il se lèvera et marchera à nouveau. Elizabeth Spencer

Image
L'on dit souvent des français qu'ils sont des italiens tristes .J'ai toujours apprécié ce mot ,car j'aime les rires, les éclats, le théâtre de la vie qui alterne lumière et misère, joies et pleurs, farces et drames, bousculant les êtres en les étourdissant de sentiments contradictoires .En Italie, plus qu'en tout autre pays, je ressens cette complexité de notre nature et de notre existence et j'admire la mise en scène, tout en excès - faite de paroles lancées, de cris, d'apostrophes, de volubilité, d'embrassades, de colères, de gestes outrés - qu'en ont fait les italiens .  Toujours là-bas, je suis au spectacle, et toujours j'écarquille les yeux, regardant les gens comme autant de comédiens qui s'ignorent et qui pourtant remplissent parfaitement leur rôle . Le moindre bar devient une scène, la plus petite place un théâtre . Une énergie circule, vive, maladroite, extrême, âpre parfois  .Le raffinement côtoie le br…