Articles

Affichage des articles du juillet, 2015

L'amour qui cherche à se démontrer, démontre seulement qu'il n'est plus l'amour. Jacques Salomé

Image
Est-ce que l'amour , ça se prête ? La question est simple ... Mais les réponses !?  L'amour à durée déterminée, comme un prêt à la consommation ... du prêt à aimer ...
L'amour comme un bien dépersonnalisé qu'on peut s'échanger ou se prêter à loisir ...
L'amour comme instrument de manipulation, conditionnel à un rendu ...
Mais, L'essence même de l'amour n'est-elle pas dans le partage, ... et donc dans le don et le reçu simultanément ?
Tout ce qui n'est pas amour inconditionnel, tendrait à être classé en prêt d'amour ...
puisqu'il y a des conditions nécessaires au plein développement de celui-ci ...
Il est subordonné à certains éléments, et donc non autonome, et non inconditionnel ... Mais alors ... est-ce encore de l'amour ... ?
L'amour au sens conceptuel du terme, peut peut-être faire l'objet de "prêts",
de "mise à disposition au service de l'autre" ...
mais l'amour-sentiment, port…

Le Printemps est inexorable . Pablo Neruda

Image
C’est le vent

« Grand’maman, disait Rose,
Là-bas, au fond du bois,
C’est le loup, je suppose,
Dont on entend la voix? »
Et la bonne fileuse,
Sur son front rougissant
Embrassant la pleureuse,
Lui disait doucement :
« Ne crains rien, mon enfant!
C’est le vent!
Comme ça, grand’maman,
C’est le vent?
C’est le vent! »

Au printemps, bonne mère,
J’ai je ne sais trop quoi,
Et la brise légère,
Me trouble malgré moi;
Le rossignol, qui veille
Dans le grand marronnier,
Me murmure à l’oreille
Qu’il faut me marier.
« Quelle folie, enfant!
C’est le vent!
Ah! Vraiment, grand’maman,
C’est le vent?
C’est le vent! »

L’autre jour, Marguerite,
Et mon cousin Lucas,
Se sont sauvés bien vite,
En entendant mes pas.
Mais maman, je vous jure
Que j’ai bien entendu :
Un baiser… j’en suis sûre
Fut pris, et puis rendu.
« Quelle erreur, mon enfant!
C’est le vent!
Allons donc, grand’maman!
C’est le vent?
C’est le vent! »

La semaine dernière
Fort tard, dans la soirée,
Rose, de la clairière,
Revint très décoiffée.
« D’où venez-vous, friponne,
En cet accoutrement?
«…