ET on a aussi dormi dans une église. Elle était abandonnée,en ruine. Il y avait du lierre à la place du toit et un pigeon dans les fonds baptismaux. Après trois nuits de pluie, les mèches nous collaient au cou, alors quand on a trouvé cette église abandonnée on a toutes les deux dit oui . Ici . Je me suis étendue sur un banc, et reposée. Je palpais les vieux livres cantiques, je regardais le calme visage en bois de Jésus sur Sa croix et je pensais quel doux visage il a...  Doux, alors que tant de méchanceté avaient été faites en Son nom.


 


C'était un endroit paisible, et sec. Près de l'autel, la jument a lâché un petit vent suivi de ce qui le produisit, mais ce sont là des choses naturelles et je ne crois pas que ça offensait l'église. Elle offrait un refuge. La foi est un refuge et l'amour, ou du moins Mr Pepper le disait.

Quelle église? Quelle bourgade ?

Je n'en sais rien. Il y a tant d'églises différentes ... 

Je sais que ce roi Guillaune est d'une religion et déteste l'autre, et que Jacques est de l'autre et déteste ce qu'il n'est pas, alors ne sont-ils pas pareils ?

En cette haine?


C'était l'église de la nature .Voilà comment je la nomme. L'église de notre mère Nature, car ses ronces enveloppaient la chaire et son sermon était un roucoulement de pigeon. Les cliquetis d'insectes sur le bois servaient de cantiques.
Il faudrait plus d'églises comme celle-là, peut-être.

Susan Fletcher
Un bûcher sous la neige
 Au détour d'une promenade , la mélancolie d'une petite chapelle oubliée des hommes et abandonnée aux affres du temps ... 
A Bours
 - Pays du Ternois -
 ( Pas-de-Calais)

Commentaires

  1. Que c'est beau et triste à la fois... Dommage qu'elle soit abandonnée... Bisou, bonne soirée toute douce!

    RépondreSupprimer
  2. Va savoir pourquoi Véronique ... je trouve énormément de charme à cette chapelle où la nature reprend ses droits ... justement parce qu'elle est abandonnée ! C'est exactement le genre d'endroit que j'aime, et tu as trouvé ces mots de Susan Fletcher qui collent parfaitement avec tes images ... Par contre je vois que cet article est daté du 24 mai, et je l'ai reçu seulement hier soir, 28 mai !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  3. Quel beau texte de Suzanne Fletcher ! que de finesse et de sensibilité. C'est vrai qu'au hasard de nos promenades, nous rencontrons de ces églises, petites chapelles, qui nous semblent abandonnées dans les campagnes, au milieu de la nature... Ce sont certainement ces lieux qui nous attirent le plus, puisque nous pouvons nous y recueillir, dans le calme, la sérénité avec bien souvent comme orgues et leur musique : le chant des oiseaux, les bruissements des arbres, le souffle du vent et tout cela pour la paix de l'âme et de l'esprit. Merci pour tout cela, et plein de gros bisous. Je pense fort à toi.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Véronique
    Que nous avons aimé cet endroit avec mon mari (j'ai pu lui montrer avant qu'il parte bosser ce matin)
    J'ai beaucoup aimé les mots aussi qui accompagnent tes photos, cet endroit est paisible, ressourçant, dommage qu'il soit à l'abandon, mais d'un autre côté, tu n'aurais pas pu nous le présenter de la même façon et notre ressenti n'aurait pas été le même non plus...Merci à toi pour ce beau partage
    Je te souhaite une douce journée et te fais de gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Véronique,

    Quelle belle promenade ! Le fait que la nature reprenne ses droits et marque de son empreinte ce que l'homme a construit, confère à ce lieu de culte une solennité toute particulière.
    Cela donne envie de se recueillir, de se recentrer sur soi, de saluer la Nature dans tout ce qu'elle a de plus vivant, tout simplement.
    Je t'embrasse bien fort !

    RépondreSupprimer
  6. monde cruel....mais bon ....c'est ainsi.... !!
    il ne dira rien lui là-haut....
    son église ce sont les humains...
    hello les photos.....
    bien triste de laisser cela à l'abandon...par contre j'ai vu des églises qui étaient à "vendre" ou qui servait de "garage" en France ...tout là en bas à droite....

    RépondreSupprimer
  7. Comme ce texte tout en sobriété sied bien à cette église abandonnée … tant de tourments et tant de solennité pourtant dans ce qui a été la vie de ces lieux ..
    Tes ^hots sont de toute beauté Véro !
    Je te souhaite une douce soirée loin des orages j'espère cette nuit !
    Bisous du cœur amie près d chez moi !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir ma chère Véronique, ah comme cela me rappelle un joli moment ! une randonnée que nous avions faite mon mari et moi, dans la Grande Chartreuse en Isère, après, quelques efforts, nous avons découvert une jolie église abandonnée, elle était fermée, je me souviens, j'ai déposé à la porte une fleur cueillie dans la nature environnante…
    Merci, Véronique, cela m'a ravivé un merveilleux souvenir !
    Je t'embrasse bien affectueusement, bonne soirée et bon mercredi, fanfan

    RépondreSupprimer
  9. Ma chère Véronique,
    Ce sont de magnifiques photos!!! Une énergie impressionnante émane de ces lieux où Nature et Architecture, piliers de connaissance et de créativité, se confondent...
    Et le texte de Susan Fletcher se love merveilleusement bien dans cet univers imagé qui nous susurre des enchantements à l'oreille.
    J'adore ce livre, Un bûcher sous la neige... Christophe me l'a offert il y a des années, nous l'avons lu plusieurs fois tous les deux et j'ai très envie de le relire... Quelle superbe héroïne, un parler vrai, la Sorcière dans toute sa beauté, celle qui souffle des sorts de vie sur ce qui l'entoure, petite lutine des paysages où s'opère l'Alchimie du Grand Tout Divin, gardienne des ombres et des lumières du chemin...
    Tant d'atrocités commises au nom de ce dieu incarné en homme que certains révèrent avec frénésie sans se poser de questions... Jusqu'à l'aliénation! J'ai toujours la sensation que sa parole a été dévoyée par la folie des hommes et que la Nature est une mère aimante, capable de guérie les blessures du temps écoulé.
    Magiques instants que tu partages avec nous...
    Je t'embrasse bien affectueusement et te dis "merci", avec de gros bisous, sans oublier Delphine
    J'espère que vous allez bien toutes les deux
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  10. Ptit coucou Véronique,c'est un bel article et des questions que je me pose aussi,pourquoi au nom de la Foi tant de choses dures faites,et ce qui m'attriste aussi c'est la méchanceté gratuite aussi de Chrétiens sur ceci ou celà,ne pas juger comme le veut Jésus donc..... mais oui sa souffrance l'est encore pourtant son regard si doux,je le trouve si courageux,j aime les églises aussi,tant remplies de tant de tant.....Une personne de passage était venu jeudi apm à la chapelle de l'aumonerie de l hopital ou il y avait la messe et en sortant elle a dit au prètre"qu'elle était moche",il a répondu,ici c'est une histoire de coeur de sentiments,tant de souffrances déposés de remerciement aussi,tant de beauté dans la simplicité,voilà,je t'embrasse et bravo pour cet article.
    Carole fleurds de mot.

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Véronique,jil arrive que pour sauver une église des gens se mettent en association et tout un truc à faire pour le patrimoine mais c'est pas acquis,un gros travail....Sur tes magnifiques photos un bon weekend et un énooorme bisou.
    Carole fleurdemots.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour
    D'où ce texte provient, d'un livre? D'une biographie? En tout cas, il y a du réel dans ce qui est dit. Beaucoup de méchanceté ont été faites en Son Nom, alors qu'il dit : "Aimez-vous les uns les autres". Voila pourquoi qu'en j'entends que telle ou telle chose à été faite, je trouve que ces gens sont lâche de se cacher et de se trouver des excuses derrière la religion...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  13. très bon choix de texte pour illustrer ces photos.
    bonne soirée chère véro, je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir chère Véronique, comme toi je trouve que les années 50 et 60 étaient des années heureuses, où tout semblait possible ! Les gens avaient le gout du bonheur ! Le vivre ensemble existait vraiment !
    Les familles se réunissaient le plus souvent possible !...

    Passes une bonne semaine, chère Véronique, je t'embrasse bien affectueusement, fanfan

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Véronique,
    Voilà un endroit qui me plait beaucoup. Cette église est bien jolie entourée de cette nature, elles vont bien ensemble ...
    Je suis sur l'ordi de mon fils, vu que le mien ne veut pas me "faire plaisir" et se remettre en marche lol !!
    Je te souhaite une très bonne journée, grosses bises, Véronique

    RépondreSupprimer
  16. Ces images illustrent bien ce beau texte!

    RépondreSupprimer
  17. bonjour vero c est bien dommage quelle soit en ruine tres beau autel en bois les fougéres lui donne du charme belle entrée ce texte est bien en raport avec la chapelle passe une bonne soirée bisessssssssssss

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir Véronique,

    Je viens, ici, en ton lieu divin, honorer ton beau jardin de Mère Nature, tout comme tu es venue déposer ton amitié dans mon humble jardin poétique.

    Tes photographies sont magnifiques, ainsi que le texte qui l'accompagne.
    J'aime ces endroits serein, où Mère Nature, est présente partout. Cette petite chapelle est d'un charme nostalgique, ces lieux abandonnés je les affectionne, se sont de vrais trésors faisant partie de notre patrimoine de l'Humanité.

    Il y a un proverbe qui dit : "la nature trouve toujours son chemin"
    Véritable vestige, d'une époque passée, sanctuaire, devenu protecteur de la faune et la flore, sanctuaire pour l'homme qui cherche son chemin....à la croisée de sa vie....

    Merci pour ce moment divin, passé en ton refuge intérieur.

    A bientôt, très beau week-end ensoleillé et encore merci de ton passage amical.

    Douce soirée Véronique,

    CorpsRimes

    Ma rosse d'amitié

    RépondreSupprimer
  19. Quel est ce pays de la Belle Princesse où même les petites chapelle sont endormies ?
    C'est si touchant , l'esprit y a laissé sa trace... IL est bon de ne pas dire où elle se trouve à mon avis...
    Merci pour ces images poetiques !

    RépondreSupprimer
  20. Me ha encantado tus fotos.
    Te paso mi blog por si deseas visitarlo
    Gracias.

    http://anna-historias.blogspot.com/?m=1

    RépondreSupprimer
  21. Trop abandonnée mais je ne sais pas pourquoi elle me fait penser à la petite église de Ribarrouy qui a un air si désuet du temps où je marchais et faisait le secrétariat et le blog de l'association Tour'hist... Ici en Béarn, en général les églises et le patrimoine sont chouchoutés...
    A Taron l'église est magnifique...
    Bises Véronique

    http://tourhist64.blogspot.com/2013/10/marche-ribarrouy-taron-ribarrouy-le.html

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés