J'ai rencontré sur mes sentiers deux petites violettes , deux petits souffles de printemps cachés sous leur belles feuilles en forme de coeur
Elles m'ont offerte sans compter un instant d'une infinie tendresse .
La violette ,cette grande timide tisse un beau manteau violet, nous dessinant ainsi en petits bouquets des odeurs de printemps dans les sous bois .
L'amoureuse violette , tantôt bénéfique , tantôt maléfique mais toujours si secrète .
Aux temps des forêts enchantées , des collines sorcières où l'homme vagabondait sur les pas de Merlin , le croquant se méfiait de la violette comme de la plupart des fleurs sauvages qui avaient partie liée avec les nymphes , les fées et les sorcières . Son parfum influençait les rêves divinatoires et glisser une violette dans sa chaussure permettait de marcher de longues distances sans se fatiguer . La magie doit toujours opérer , vous savez, il suffit juste d'essayer après tout .
Il parait même que manger sans la mâcher ,les yeux levés au ciel, la première violette que l'on voit assure santé et bonheur toute l'année .
On peut parfois rencontrer une violette blanche . Les anciens disaient à la veillée que c'était la Vierge ou une fée qui l'avait frôlée de son manteau .
Petite fleur sacrée , il serait interdit de la cueillir surtout pour les filles avant leurs noces car elles en perdraient la vue .
Les Celtes, déjà , en faisaient l'emblème de la virginité et de l'innocence . Ils en décoraient le cercueil des jeunes vierges .
Et si on offre la belle en couronnes , en tresses et bouquets , elle séduira les coeurs les plus distants . 
Ainsi donc , " l'Amour est un bouquets de violettes ".
Cueillons cueillons ces fleurettes , car au fond de notre âme , la violette nous conte des légendes d'une terre plus ancienne dont elle garde la mémoire . 
Elle nous éclaire d'une autre lumière , un autre lieu, un autre temps , où commence le " on dirait que ..."  , l'existence des rêves et où l'on sent une présence , celle de la beauté renaissante d'une nouvelle saison .




Commentaires

  1. Coucou Véronique,sur mon sentier beaucoup de primevères et pas de violettes,des jonquilles aussi,un joli article printanier,on va vers Pàques et Avril,normalement les beaux jours,sourire,je te fais de gros bisoux et à l'avance un bon weekend de Pàques.Carole fleurs de mots

    RépondreSupprimer
  2. bonsoir vero tres joli violette tres beau texte et legendes je vais voir cette nuit si je fait des réves ahhhhh il y en a plein tous le long de la route j en ramasse une pour la sentir j adore mais j aime pas ramasser des fleurs je préfére les regarder et les laissé sur place j ai pris des photos mais comme il y a de l herbe on les vois pas bien bonne soirée bisessssssssssss

    RépondreSupprimer
  3. Que c'est beau, superbe et ces petites fleurs sont magnifiques! Bisou, bon vendredi dans la joie!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Véronique,
    Merci pour cette jolie page remplie de tendresse ♥ J'adore les violettes, cette année nous en avons beaucoup au jardin. Il faudra que je passe la tondeuse, mais je n'ose pas pour l'instant ! Les pissenlits ont poussé aussi et font un joli tapis jaune ☼
    Je te souhaite une douce journée et un très bon week end, de joyeuses fêtes de Pâques.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour petite amie. Je les adorent. J'ai quelque piéds au jardin, qui ont beaucoup souffert cet hivers. Elles me rappelle ma jeunesse. Il pleut encore en Sologne. Je te souhaite un doux week end Pascale.
    Jr t'embrasse trés fort.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Véronique, Ce billet doux réchauffe le coeur ! Je n'ai malheureusement pas encore de violettes au jardin, mais cela fait partie de mes souhaits. Je leur trouve tant de délicatesse... Merci pour ce bel article fort instructif ! Te souhaitant un beau weekend ! Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Si j'osais vous ouvrir mon coeur
    Quel plaisir de me rendre à cette invitation
    Je vous aime en secret
    Je t'offre cette amitié avec ces fleurs, car ma timidité ne sait le dire avec des mots.

    RépondreSupprimer
  8. Mon Amie Véronique,
    Magnifiques sont tes mots et tes photos, c'est de la poésie pure qui vient du cœur et nous insuffle des pensées délicieuses comme ces saveurs de violette qui marquent, de leur empreinte précieuse, nos mémoires olfactives. Sentiers de féerie, de rêves et de féminité où palpitent les fleurs et les bijoux de la Déesse et les gourmandises du Lièvre d'Ostara...
    J'adore les violettes... L'eau de toilette à la violette était la préférée de ma maman et, pensant très fort à elle, j'avais consacré un article à cette merveilleuse petite fleur que tu célèbres si bien avec ton écriture vive et ces photos sublimes... Je suis profondément sous le charme et très émue parce que je sens ce parfum flotter autour de moi, celui d'une maman qui parfumait sa petite fille avec de beaux sourires et des éclats de rire. J'avais des petits mouchoirs brodés et gorgés de senteurs de violette que je glissais sous mon oreiller... Présence matricielle au creux de la nuit sombre, apaisement, douceur...
    Suivons ensemble, mon Amie, les pas ensorcelés de Viviane et de Merlin. Ma maman, Liliane, adorait les fleurs comme tant de belles âmes les aiment. Je pense souvent aussi à ce que nous nous sommes écrit au sujet de nos parents aimés, de nos étoiles, de ces bouquets d'amour qui ne faneront jamais...
    Merci pour ce billet si beau, pour ta tendresse, ton romantisme majestueux... Je caracole volontiers avec toi en compagnie du Lapin Facétieux et du Chat aux élégantes bottes, j'ai beaucoup aimé l'évocation de tes souvenirs. Et je voulais te dire aussi que je gardais près de moi, parmi tes adorables carnets, celui que tu m'avais fait et qui est rempli de citations et de pensées d'amitié. Je l'ai feuilleté tout à l'heure avant de voir ta newsletter.
    Je te souhaite plein de belles choses ainsi qu'à Delphine, que les savoureuses et initiatiques énergies de Pâques nous enveloppent et que brille toujours la flamme de notre enfant intérieur !
    Merci à toi, gros bisous et une myriade de pensées d'amitié
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir chère Véronique, comme c'est joli, quelle belle poésie sur les violettes, on les voit, on les devine au détour d'un bois et on respire leur doux parfum !...

    Cela me fait revivre aussi, violettes impériales," l'amour est un bouquet de Violettes", c'est ce que j'ai entonné après avoir lu ton beau poème sur ces jolies fleurs, j'aimais cette opérette chantée par mes idoles, Paulette Merval et Marcel Merkés...

    Je te souhaite de joyeuses fêtes de Pâques, cette année nous ne serons pas en Isère avec nos petits enfants, nous les passerons tous les deux avec mon mari, ma fille de Normandie travaille ...

    Je t'embrasse bien affectueusement et merci beaucoup pour la très jolie image, je l'ai enregistrée, j'aime beaucoup les cartes d'antan...

    RépondreSupprimer
  10. Quel bel éloge pour cette fleur si simple, si discrète et pourtant si jolie et fragile ... pourtant chargée d'histoire ... j'aime beaucoup sa délicatesse !
    Je te souhaite d'heureuses fêtes de Pâques dans la sérénité Véro !
    Mes bises d'amitié sous le ciel gris de chez nous !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  11. en parlant de cloche...
    “La cloche appelle l’église mais elle-même n’y va pas.”
    Proverbe alsacien

    très bonne soirée.....kiss

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour
    Ce sont de belles fleurs, beaucoup de légendes et de dires les accompagne mais je crois que c'est un peu le cas de beaucoup de fleurs et de plantes, non?
    Bonne fêtes de Pâques!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  13. j'ai remarqué que cette année il y a plein de violettes par chez moi.
    Pas facile à la mettre en valeur cette timide comme tu le dis, tu as bien réussie.
    Bon lundi de Pâques Véro, je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  14. Ptit coucou Véronique,au fil du tri de mes photos de mon pelerinage,sur celle d'un Cairn en plein désert du Néguev j ai pensé à toi,rire,dès qu'un cairn c''est toi,la vie est faite de pleins de petits clind'oeils d'amitiée,bonne semaine à toi,un gros bisou.
    Carole fleurdemots.

    RépondreSupprimer
  15. Coucou Véronique !
    Je suis heureuse de découvrir à mon tour ton bel univers rempli de beauté, de poésie, de tendresse ... J'aime ces petites fleurs timides que sont les violettes, hélas je n'en ai pas dans mon tout petit jardin ...! En tous cas ça fait plaisir de les voir, avec elles est censé arriver le printemps ... j'ai bien dit censé ! ;)
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  16. bonne journée.....sous la pluie..mais tant pis !!
    en pensée avec vous deux

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour chère Véronique, depuis deux jours, nous avons un beau soleil, c'est bien agréable après toutes ces journées pluvieuses...
    Belles balades de nouveau dans notre joli parc, notre Poupette redécouvre les joies des promenades...
    Le linge qui sèche dehors, c'est toujours du bonheur, ça m'a fait sourire tes mots d'enfants, le linge qui sent bon le vent ! Tu étais poétique déjà ! ça me ravive un souvenir d'enfant, j'aimais beaucoup aussi, sentir le linge que l'on détendait du fil et quel plaisir de s'enrouler dans les draps, en te l'écrivant l'odeur me revient ! Je me souviens aussi, c'était l'hiver quand il gelait, le linge était tout raide et ça m'amusait beaucoup ! ...
    Je t'embrasse bien affectueusement et te souhaite un très bon week-end, fanfan

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés