Je regarde le ciel en me balançant dans mon rocking chair . Le soleil de l'hiver caresse la cime des vieux marronniers du château dont j'aperçois , depuis la fenêtre, les silhouettes et la nostalgie de mon enfance me prend la main . Il a suffit d'ouvrir un vieil album photos pour retrouver ce sens de l'abandon , cette insouciance , le désintérêt absolu pour le temps qui passe , le défaut de conscience de soi . 
Où s'en vont ces sensations quand on grandit ? 
A quel point perdons-nous cette spontanéité à jouer en reléguant aux oubliettes les distractions impromptues ?
Les réponses se trouvent sûrement dans la réalité de notre vie d'adulte .
Jouer peut sembler frivole quand il faut travailler , s'occuper de sa famille , et quand on sait toutes les souffrances qui touchent le monde .
Et pourtant , nous reconnecter avec notre âme d'enfant et nous permettre de nous amuser sans complexe nous aide bien plus que l'on ne pense .
Notre sens de l'émerveillement se réveille , ce sens qui , au fur et à mesure que nous grandissions , semble diminuer . 
Ce sens de l'émerveillement , je ne l'ai jamais perdu en fait . Je revis ces sensations avec la même ferveur que celle lorsque j'étais enfant . Je m'émerveille devant les arbres se dénudant sous le vent de l'automne , en regardant tomber les premiers flocons ou en admirant un ciel scintillants d'étoiles .Et que dire lorsque les premières pâquerettes annoncent le printemps , elles sont autant de sourires et savent si bien mettre du soleil dans ma tête .
C'est si merveilleux.
Certes , le monde peut-être accablant mais il reste tant de magie , tant de raisons de se réjouir et d'être optimiste .
Sauter dans les flaques , faire des ricochets , admirer les fleurs sauvages au détour d'un chemin , s'amuser de la forme des nuages , jouer dans les vagues , construire un château de sable , se balancer sur une balançoire, manger une fraise TAGADA et tirer ensuite la langue pour s'amuser de la voir si rose , faire des couettes à la Fifi Brindacier , rêver encore et toujours devant Mary Poppins, mon héroïne et dessiner un dessin à la craie sur un trottoir pour sauter à pieds joints dedans .
Retournons dans notre jeunesse , profitons des plaisirs simples de la vie et permettons-nous de garder la foi en nos capacités et à embrasser les beautés du monde .

Commentaires

  1. Bonsoir Chère Véro. ton texte me parle et je me retrouve dedans. Il faut profiter des petits plaisir que nous offre la vie de tous les jours, mais aussi garder ou retrouver son âme d'enfant. On a tous des souvenirs s'enfance - j'essaie de toujours me souvenirs que des bons - et des petites choses aident à les faire resurgir : une odeur, un parfum, un livre, un film, etc.... comme tu décris si bien à la fin de ton texte. Bonne fin de semaine. Bisous tendresse. Anne M-Rose

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Véronique
    Que tu es mimie sur cette photo elle est magnifique ♥
    Tu as raison, positiver, voir les merveilles qui nous entourent, les petits bonheurs de chaque instant
    Merci pour ce joli billet qui réchauffe le coeur
    Douce soirée & gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. Je lis, je m'étonne
    Je relis, je frissonne
    ... et l'émotion m'assomme.
    Merci ma cousine pour ce retour vers les jours d'insouciance.
    Etonnant, comme un coup de baguette magique peut changer la couleur du ciel

    RépondreSupprimer
  4. Heureusement tu es toujours présente sur ton blog. Quel magnifique texte ... merci de ce partage ... gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Ma chère Véronique,
    Tes mots sont magnifiques, un véritable cadeau en ce mois de février qui commence. J'y souscris avec le cœur, l'esprit, l'âme et ces frissons dans le corps qui nous rappelle les cavalcades enfiévrées de nos vies d'enfants. Courir dans la rosée, souffler sur les étoiles de givre, jouer sans retenue au détour d'un chemin, allumer des bougies sur l'eau, rêver au cœur de la réalité, être et ressentir...
    Nos vies d'adultes... je me suis toujours sentie en porte-à-faux avec ce qu'on appelle « adulte » et j'ai si souvent constaté autour de moi l'hypocrisie de gens se prétendant « adultes » et avides de donner aux autres des leçons de morale, de prétendues leçons de sagesse, assénant : « mais t'as quel âge ? » Des gens aigris s'en prenant à des êtres qu'ils jugent adulescents, coincés pour eux de manière néfaste entre adolescence et âge adulte. Je ne les écoute pas, malgré les difficultés de la vie je veux préserver cette partie de moi, la chérir, la partager...
    Picasso revendiquait la joie de peindre comme un enfant, de retrouver l'énergie colorée, vivante, du trait initial, celui qui vient sans calcul implacable... J'aime tant cette idée !
    Et j'adore tes écrits, ils me charment profondément... C'est un charme magique ! Tu as une personnalité si lumineuse, tournée vers les autres et pleine de sensibilité. A ce propos, merci pour tes mots d'amitié et ce clin d'oeil à notre farfadet... sourires !
    Jouer... S'émerveiller... ta photo est adorable, elle exprime tant de choses qui ne devraient jamais flétrir ! Oui, la vie est dure, implacable à bien des moments et nos responsabilités d'adultes sont là mais pourquoi s'interdire de rester l'enfant qu'on a été ? Pourquoi ne pas profiter de chaque moment précieux, de chaque moment de poésie, de beauté, de tendresse, de chaque possibilité ludique ?
    Merci pour ce texte délicieusement écrit... et que les belles énergies d'Imbolc veillent sur toi mon amie !
    Premier Printemps, premier frisson de la Déesse parée de blancheur, celle du froid que tissent les fées de la glace et du givre... Frisson de vie dans les profondeurs de la terre, sous les racines des bouleaux sacrés... Allumer des bougies pour honorer celle qui s'éveille en douceur, ouvrir nos carnets de poésie car elle est la maîtresse de l'écrit, savourer des crêpes bien dorées et être heureux d'être là, tout simplement... Partager, offrir de soi... Un message que j'aime !

    Que ce Temps Nouveau te soit favorable ainsi qu'à Delphine !

    Gros bisous imprégnés de la joie de l'enfance et une myriade de pensées tendresse... Gros clin d'oeil aux fraises Tagada qui colorent la langue :) Et na!!!

    Cendrine

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir chère Véronique, je pense que c'est toi cette jolie petite fille...
    Je viens justement de publier des photos de mes deux filles quand elle avait trois et six ans environ...

    J'ai toujours gardé mon âme d'enfant, longtemps je n'ai pas osé le dire,
    maintenant j'en suis fière.
    Comme toi, je m'émerveille quand par la fenêtre, je vois les petits oiseaux du jardin qui prennent un bain dans la fontaine à eau mise à leur disposition. Quand j'en ai l'occasion, quel plaisir de jouer avec mes petits enfants, courir, chanter, danser...
    Bises affectueuses , bonne fin de semaine, fanfan

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir chère Véronique, je comprends combien il est difficile de regarder les photos après le décès des êtres chers, il m'a fallu du temps, pour revoir ces photos avec mon oncle que j'aimais beaucoup...
    Ma fille de l'Isère m'a appelé hier soir, ils viennent tous passer quelques jours avec nous, ils prennent le train, ils arriveront dans huit jours...
    Je t'embrasse bien affectueusement, merci beaucoup pour tes gentils commentaires, ça me touche beaucoup... fanfan

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour
    C'est tellement beau!!!
    C'est vrai je me demande bien aussi ou va tout cela...
    Est-ce parce que les grandes personnes nous accablent avec des phrases comme : "Il y a tellement de personnes ou de petits enfants qui n'ont rien à manger" quand on refuse de toucher notre assiette? Ou bien "contente-toi de ce que tu as déjà, beaucoup de personnes sont dans le besoin et voudraient avoir ce que tu as" quand on fait une crise pour avoir quelque chose?
    Et lorsque l'on grandit on repense à tout ce que l'on nous a dit et cela nous frappe de plein fouet?
    En tout cas, il faut bien garder un peu son âme d'enfant dans ce monde brutal!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Une bonne fête je souhaite à cette jolie petite fille .
    Elle a fait du chemin depuis .
    Vos écrits sont toujours un réel plaisir à parcourir
    Passez un très bon dimanche et tout de bon pour la suite
    Avec toute ma sympathie
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Véronique,
    Je me retrouve moi aussi dans ton texte. (en plus je vois le château de mes fenêtres). Vivre chaque instant intensément sans penser aux mauvaises choses. C'est dur, j'essaie mais c'est pas facile. Je vis au jour le jour, mais "IL" est présent chaque jour, "IL" est présent aussi chaque jour pour Aline. Elle n'en parle plus mais elle pense à lui chaque jour. C'est dur, très dur de la voir ainsi ... Moi je suis bien toute seule, je prend mon appareil photo et je me balade seule, ça me fait du bien. Vivre seule me fait du bien aussi, j'ai besoin de me retrouver ...
    Je te souhaite un très bon dimanche, prends soin de toi et merci de ton amitié.
    Je t'embrasse bien fort, Véronique

    Bonne Fête Véronique :D

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Véronique,oh oui profitons des joies simples de la vie,là est le bonheur,il m'arrive de repenser à des souvenirs de jeunesse,d ado,puis de jeune femme,de jeune mère et un jour j'étais tombée sur une image qui disait,que vous diriez vous si vous vous retrouviez devant vous à l'époque d'avant?il y en aurait des choses à dire......si c'est toi la petite bouille en noir et blanc,tu étais mignonne,la seule chose que je pense sincèrement c'est que je ne voudrais pas revenir en arrière,le destein était ainsi,par contre je m'imagine dans mes vieux jours avec un chapeau de soleil arrosant des fleurs et toujours une vieille chienne et un peu illuminée,rire et il y a toujours le soleil,rire,un gros bisou du soir.
    Carole fleurdemot

    RépondreSupprimer
  12. très justes mots et une sensibilité et un regard curieux se dégage déjà sur ce cliché
    Bon lundi, je t'embrasse Véro .

    RépondreSupprimer
  13. Ma chère Véronique,
    Je passe dans un ballet de flocons te souhaiter, avec un peu de retard mais qu'importe, sourires... une belle fête! Des gourmandises à partager, de la joie, du rêve, de la douceur... Je ne pouvais venir hier, crise d'épilepsie et douleurs migraineuses obligent... un vilain monstre à affronter la migraine... les petits lutins ont fini par le repousser quelque peu mais il a fallu de très longues heures...
    Joyeuse fête donc, avec un tourbillon soyeux de pensées d'amitié, en espérant que le souvenir de ta grippe est lointain (je t'avais écrit un petit mot là aussi et il s'est envolé...).
    J'espère que tu feras de délicieuses promenades dans la Nature qui a mis ses habits scintillants... C'est un spectacle magnifique, très dur à vivre pour ceux qui souffrent de dénuement aussi nous pensons fort à eux et nous tâchons de profiter de tous les jolis instants qui s'offrent à nous.
    Je vais retourner m'allonger un peu, les douleurs migraineuses sont moins fortes mais j'ai encore mal et je redoute ce qu'on appelle la crise d'épilepsie rebours... Une réplique de celle qui est passée hier...
    Je pense fort à toi et te souhaite une soirée pleine d'amour et de lumière, grosses bises sans oublier Delphine
    Avec mon Amitié, ma tendresse et plein de belles pensées facétieuses!
    Cendrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour
      Je te souhaite un bon mercredi!
      Bisous

      Supprimer
  14. une visite chez toi **belle journée je t'embrasse <3

    RépondreSupprimer
  15. bonsoir vero la carte de la petite fille va bien avec ta photos j aime bien aussis restons jeune dans sa téte tres beau texte jadore quant je me proméne je vois des nuages en forme d oiseaux des bout de arbres je vois un pied d elephant pourtent j ai pas fumé ahhh mais j aime bien sa vide la téte des soucis bonne soirée vero bisesssssssssssssssss

    RépondreSupprimer
  16. Un flocon de neige vient me déposer sur le chemin de tes mots si beaux, pour te souhaiter un bon week-end, si possible bien au chaud. Chez moi, c'est pluie et neige avec bien sûr, des températures frisquettes. J'ai hâte d'être au printemps, ma saison préférée. Elle est mignonne la fillette de la photo, est-ce toi ? À bientôt. Bisous douceur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aie j'ai oublié de signer ! C'est Anne M. Rose

      Supprimer
  17. Bonsoir chère Véronique, oui c'est un bel endroit ce naturospace de Honfleur, il est apaisant !...
    Je suis contente que mon billet a ravivé pour toi, d'heureux souvenirs...

    Je vais mettre mon blog en pause demain soir, mes enfants ainsi que mes trois petits enfants viennent passer une semaine avec nous, pour notre plus grand bonheur...
    Je t'embrasse bien affectueusement et te souhaite un bon week-end, fanfan

    RépondreSupprimer
  18. Coucou Véronique, j'ai oublié de te dire que moi aussi, j'ai beaucoup aimé ce film le papillon avec ce vieux Monsieur et cette petite fille, en plus dans cette belle nature du Vercors...
    Bises affectueuses, fanfan

    RépondreSupprimer
  19. Désolée mon amie je ne trouve pas mon com sur ta page !!
    Bisous du soir !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  20. Ptit coucou Véronique,merci pour mon anniversaire,la petite fille que tu étais a fait son bout de chemin comme celle que j'étais,rire,ça passe vite,j'aime les anniversaires,le mien et celui de ceux que j'aime,plus tard dans les souvenirs on se dit à cette époque,untel était encore là et tant,savourons tout celà et c'est demain que je souffle mes bougies avec ma petite fille,un beau cadeau,un gros bisou bon weeekend.

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour
    Je trouve la vie passée passionnantes et pas seulement les dinosaures!!
    J'ai vu une émission et ils disait qu'on donne des noms à des dinosaures qu'on croit être de nouvelles espèces alors qu'en étudiant correctement les os on se rencontre que se sont les mêmes dinosaures que l'on connait mais à des périodes de leurs vie différents (juvéniles et adultes) comme c'est le cas avec T Rex et Nano T Rex. Et ils disent que petits et adultes on ne peut pas penser que ce sont les mêmes espèces!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour
    Je te souhaite une bonne semaine!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  23. et bon lundi...
    ciel couvert...de temps à autre
    mais pas de neige....ouf !!! bon lundi

    RépondreSupprimer
  24. Tellement beau chère Véronique, magnifique!!! Bisou, bon lundi tout en douceur!

    RépondreSupprimer
  25. Bonsoir Chère Véronique. Très mignonne la petite fille que tu étais. J'aime les photos en noir et blanc. Je pense comme toi, on garde en mémoire des choses du passé, de nos ancêtres, des vies antérieures.... Je te souhaite une belle nouvelle semaine, en espérant le soleil. Bisous tendresse. Anne M.-Rose

    RépondreSupprimer
  26. Un très tendre billet.
    bonne soirée Véro

    RépondreSupprimer
  27. Oui, gardons précieusement notre âme d'enfant encore un peu même si elle nous fragilise !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés