"Je suis pauvre et je n'ai que mes rêves ...j'ai déroulé mes rêves sous tes pieds , alors marche doucement car tu marches sur mes rêves ...." William Butler Yeats




Les jours défilent, sans heures.... Je cherche pourtant l'instant, ce moment sacré où s'ouvre le rêve, les possibles et les envies... Et puis non, en fin de compte, je ne cherche même pas, je l'attends...
Et comment pourrait-il venir si je ne vais vers lui, comment me trouverait-il, si je ne lui fais signe...
Non, en fin de compte, je ne le recherche pas et ne l'attends pas non plus...
Je ne rêve plus, simplement...
Triste constatation, que je n'avais même pas eu le temps de “constater”...

C'est en glissant mes doigts sur le clavier vers un espace perso ancien, que j'ai fait cette “triste” découverte... Alors mon esprit en sommeil est remonté à la surface des heures que l'on ne compte plus, et je me suis installée devant le feu des souvenirs...

Souvenirs d'un temps où je rêvais encore, et où la lumière de la vie éclairait mes rêves.... J'ai fait une halte auprès de ce temps, vieil album photo oublié, et tombé par hasard d'une étagère poussiéreuse.... Les rires de l'amitié ont alors, soudain retenti doucement, le châle de la tendresse a revêtu mes épaules d'une chaleur lumineuse, et le souvenir de tous mes rêves a refait surface...

Tous ces rêves vers lesquels j'ai tant marché... Et cette chance inouïe, de les avoir réalisés...
Certains rêves sont parfois comme ces bulles de savon lancées au ciel, à peine touchées elles éclatent... mais quel bonheur de les avoir vécus...
Il est des rêves, vers lesquels nous marchons si longtemps, qu'une fois réalisés, nous en oublions la magie... Ne reste que le souvenir du rêve à faire perdurer, à en oublier le présent.... et le rêve à venir...

Chaque jour qui passe, je suis dans ce rêve à en oublier le chemin qu'il m'a fallu parcourir pour y parvenir enfin, j'en oublie de remercier la vie parfois...
La vie ne serait-elle constituée de mille rêves en suspend à réaliser ? Se lever chaque matin, plonger la main dans ce sac de rêves, en retirer quelques brides pour colorer le jour à venir et s'émerveiller de l'arc en ciel des possibles....

(Octobre 2010)



Commentaires

  1. bellane Il y a 4 ans
    bpnjour,*utilise ce que tu es et ce que tu a***voila comment je prend ma vie
    ,belle journée à toi ma douce rêveuse
    ***
    kayane Il y a 4 ans
    Il est des rêves que l'on doit entretenir et d'autres que l'on doit s'éfforcer pour ne pas les voir resurgir. Garde en toi ceux qui t'apportent pour que vive la joie. Ma chérie, ouvre les portes
    d'un bonheur réalisable et ferme l'autre afin de t'ouvrir pour grandir au dedans. gros gros bisous
    ***
    :0091: :0010: :0085: Il y a 4 ans
    Il va falloir rêver car, pour que les choses deviennent possibles, il faut d'abord les rêver. Madeleine Chapsal
    et très bonne soirée.........il a fait super beau to day...un lundi ......
    Ne te crois pas pauvre parce que tes rêves ne se sont pas réalisés : vraiment pauvre est celui qui ne connaît pas le rêve ! Marie von
    Ebner-Eschenbach
    ***
    Roselyne Il y a 4 ans
    Comment ne pas être touchée de tes mots ? Je crois qu'il ne faut jamais cessé de rêver et tu en parles avec énormément de sensibilité. Tes rêves sont là dans ton coeur. Regarde les se dérouler
    pour toi. A une époque de ma vie j'ai cru que je n'avais plus de rêves, que mon ciel n'avait plus d'étoiles. je me suis rendue compte que je levais plus la tête pour voir ce ciel justement. Ne
    cesse de croire en tes rêves. Car ils sont beaux. Je t'embrasse. de tout coeur.
    ***
    Sophie76 Il y a 4 ans
    Bonsoir Véro, le reve au moins ça personne ne pourra nous le prendre !!! Je te souhaite de passer une bonne soirée et une bonne nuit !!! Gros bisous !!!
    ***
    Primavera Il y a 4 ans
    Sérénité de Bernadette Tikri
    Buonasera Vero,
    Il sogno ! Sognarer ! Mes rêves sont derrière moi, c'est l'automne... je me plais à dire que c'est un deuxième printemps, j'évite de penser à l'hiver, à la solitudine ... je me prends parfois à
    rêver, mais je ne peux refaire le chemin à l'envers ...sei ancora giovane, puoi permetterti di sognare... faire des projets !
    Ti auguro una dolce notte
    Tanti baci
    Prima
    ***
    le Pierrot Il y a 4 ans
    Ta note est très jolie, accompagnée par cette musique qui emporte vers des horizons lointains, colorés de rêves fantastiques, c'est très joli..merci de ta visite sympa chez moi, et du gentil
    commentaire que tu as bien voulu déposer...lorsque j'aurai un peu plus de temps, je reviendrai chez toi, visiter ton joli blog...je t'embrasse, à bientôt..
    ***

    RépondreSupprimer
  2. Arlette Il y a 4 ans
    Difficile de trouver les mots pour traduire le ressenti profond des mots qui se déposent en nous et qui nous secouent devant le constat : avoir oublier ce chemin des rêves ? Merci de nous le
    rappeler et de nous offrir la possibilité de plonger la main dans ce sac à rêves de la vie . Bonne journée Arlette
    ***
    popopopo Il y a 4 ans
    tussé hier j'enseignais a ceux qui voulaient bien m'écouter
    que tout est reve ds la vie,
    revé éveillé, reve endormi, et ma maman, experte en reves croi-je, affirmait que le reve était une promenade ds l'infini, une réponse de l'au delà
    elle affirmait que de rever d'un poisson qui nage était signe de chance de bonheur
    et plus tarden visitant des catacombes chrétiennes a rome, c'est drole des poissons partout, ds la synagogue de DJERBA
    en ex votos, trois mille ans ou presque, je n'ai compris que plus tard, un peu ...
    pecheur d'ames, les compagnons de christ, des poètes
    un jour un miracle : j'ai trouvé ds un coffre secret la clef des reves, et "las" ne sais plus où l'ai
    cachée
    YouTube - Je rêve - Françis Cabrel
    ***
    GINETTE Il y a 4 ans
    Coucou ma Véro, je reviens sur les chemins de tes mots....Je t'ai dit tout le bien que je pense de tes écrits, je ne me répète donc pas, mais je veux que tu saches qu'il faut conserver
    précieusement ces écrits. Qui sait ?
    Savoir lire entre les lignes est très enrichissant, chacune et chacun peuvent se reconnaître au travers de ce qui sort de ton coeur et de ton esprit avec tant de sensibilité et de richesse.
    Je ne viens pas souvent en ce moment, mais hier soir j'ai passé du temps à te lire, le coeur rempli d'émotion, mes yeux se remplissant d'eau. Je me souviens que ma petite Alexia, me disait quand
    elle avait du chagrin "mamie j'ai de l'eau dans les yeux". Cela me bouleversait au plus haut point, tu imagines.
    Cette image pour te souhaiter une belle journée en espérant ne pas te l'avoir déjà envoyée. Je ne
    me souviens plus, mais je l'aime beaucoup par sa douceur.
    Gros bisous plein d'affection ma Véro.
    ***

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés