La contemplation, c'est suspendre le temps à coups de beauté. Delphine Lamotte

Catrin Welz-Stein 

Les volets s’ouvrent sur les derniers soupirs de la nuit toute tremblante de froid dans son bleu profond où les étoiles font des clins d’yeux permanents. Le silence met de la buée sur les vitres et la lune vient jouer sur les draps.
Tout doucement, le ciel s’étire, repu de sommeil, et ôte son manteau de noir velu pour exposer, fil par fil, la robe de coton du jour qui se tisse lentement, si lentement.
Puis, comme à regret, le soleil apparaît, et va caresser de ses doigts effilés et sulfureux chaque feuille, chaque arbre, chaque être, chaque chose qui vit et respire dans son soi intime.
Le gel craque sous tant de douceur et libère les feuilles pétrifiées. Pluie de rosée mêlée de feuilles blondes et rousses, fées fanées qui tombent en lit de miel et de sang doux sur le sol, qui tombent lie d’été sur les joues de la terre.
Le jour se lève et il joue avec les couleurs du ciel. Toutes les harmonies chromatographiques se succèdent dans un déluge multicolore … Et petit à petit, le jour nouveau prend son ton.
Alors, même si ce sont les jours où la vie se met en suspens, je sens battre au plus profond de moi, en un espace que je n’imaginais même pas, les pulsations de tous les êtres qui vivent autour de moi et qui respirent dans le matin frêle qui se glisse en moi.
J'ai vu le ciel divorcer de la nuit et épouser le jour. Je l’ai vu enfanter la lumière et faire renaître ma maison, mon petit jardin, mon existence. Je me suis réveillée à la frontière des rêves. Je me suis sentie comme en pleine Genèse. Je me suis laissée modeler le cœur par les émotions furtives qui parsèment le lever du jour. J'étais en communion totale avec la VIE et j'étais comme au tout premier matin du monde…
 
Je ne sais pas vous, mais moi, je trouve souvent la paix intérieure et la sérénité dans la contemplation.
Dans la contemplation des petites choses.
Des petites choses infimes auxquelles on ne pense pas, mais qui sont là.
Qui sont là à l’extérieur mais aussi au-dedans de nous, à travers les émotions qu’elles font vibrer sur chacune des cordes de notre sensibilité.
Voir une fleur petit à petit, jour après jour, s’ouvrir et s’épanouir.
Observer les ailes d’un papillon battre dans le soleil.
Voir le soleil faire rire les vieilles pierres …
 
(Février 2013) 
  
 

Commentaires

  1. nanou20/02/2013 17:35


    Bonjour Véronique ,



    je reste le souffle coupé par ton texte il est si bien écrit si détaillé que j'ai crue que j'étais au levée du jour ouvrant à peine les yeux sur ce qui m'entoure, le premier son qui
    m'interpelle est celui des oiseaux sublime j'aime leurs chants.


    Comme toi j'aime la nature et voir un papillon ,une fleur une feuille un bourgeon qui vas souvrir, le printemps n'est pas loin je le sent mais gare aux grosse gelée matinale .


    Tu a un don pour m'apaiser avec tes écrits celui-ci si cela ne t'ennuie pas j'aimerais bien le publier sur mon blog, pas de suite car la semaine prochaine je part pour au moins huit jours
    pour la 1er opération de d'un 1er oeil de maman et aujourd'hui ma petite soeur est rentré de nouveau en clinique arrêté par la médecine du travail traitement lourd dépréssion sévère comme moi, je
    ne savais pas mais elle avait presque arrêté sont traitement se sentant mieux et ne voyais plus sont pys je l'ai sue hier.


    Je reviendrais aussi souvent que je pourrais avant de partir car chez j'y trouve la sérénité, ce weekend je suis tout de même sortie et j'étais en harmonie avec la nature et les villages et
    autres que j'ai visité .


    Dit moi je rêve pas tu à changé ton fond et mis de nouvelle images sur le côté, je trouve très jolie et si ça y étais c'est qu'il est grand temps que mes yeux s'ouvrent.


    Ma douce amie j'espère que toi tu vas bien et que tu a autant de soleil et ciel bleu que moi car ça fait beaucoup de bien !


    Je te souhaite une belle fin d'après midi et une agréable soirée


    Gros bisous du coeur et bien ensoleillé pour toi.


    Nanou



    Cendrine20/02/2013 17:21

    Ma chère Véronique,


    J'aime beaucoup la présentation de ton blog, c'est très joli, empreint de romantisme et de délicatesse, de beauté et de charme... comme toi!


    Je te fais de gros bisous, je pense à toi


    Cendrine

    RépondreSupprimer
  2. Cendrine20/02/2013 17:16

    Ma chère Véronique,


    Je me suis régalée en plongeant dans le paysage de tes mots. Je n'ai pu y revenir plus tôt ni te répondre. Je me suis retrouvée exsangue de toute force, vidée et au bord de l'abysse... Je suis un
    peu moins au bord mais pas bien vaillante encore. Tu es dans mes pensées comme je sais que je suis dans les tiennes.


    Tu parlais de souffrance morale, en effet... Mêlée à la souffrance physique et des plus cuisantes ces jours derniers, au point d'avoir envie de me précipiter la tête la première dans un mur mais
    ce n'était heureusement qu'une pensée. J'espère me sentir moins épuisée les jours prochains et reprendre mes activités d'écriture. Le bonheur n'est jamais inacessible sauf pour celles et ceux qui
    ne rêvent que de bonheur "matériel" et encore, combien de personnes qui possèdent "tout" sont-elles dépressives et sans espoir face à l'avenir?





    Il y a tant de belles choses à notre portée et les êtres que nous aimons sont le véritable trésor... Ce que tu m'as écrit sur ton mari et ta fille est magnifique. Leur amour irradie, c'est la
    plus belle chose qui soit, une bénédiction vivante!


    Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la mort de ma maman. Je me souviens de ces moments de joie et d'amour partagés autour de gâteaux et de ces petits cadeaux que je préparais avec tant
    d'excitation. Et son bonheur de me voir fureter partout pour essayer de cacher mes surprises...


    Christophe a réalisé une ravissante bougie rose en forme de fleur. Elle brûle délicatement, parfumée à la rose et au lilas. Je suis sûre qu'elle voit danser sa flamme et qu'elle se souvient de
    moi...


    J'espère de tout coeur que tu vas bien, je te remercie pour tes mots délicieux et je t'embrasse très affectueusement!


    Cendrine

    RépondreSupprimer
  3. carole20/02/2013 12:05

    Bonjour véro,hier en courrant dans un coin ou il faut du soleil pour y aller vue la boue je suis tombée en admiration devant le paysage,une vraie comtemplation qui m'a donné l'idée de l'article
    que je mettrais ce soir,je t'embrasse et un beau soleil que ça fait du bien,bizzzz.

    mel-and-tof19/02/2013 16:14

    Bonjour ma douce Véro


    Quie ton blog est reposant, j'adore venir , je retrouve aussitôt la sérénité et tes textes sont tellement beau, tu dois aussi aimer les gens


    As-tu des nouvelles de ton amie ? Comment va-t-elle ?


    Je pense souvent à elle et aussi à toi bien entendu si proche de moi


    Bonne journée ma douce amie encore avec ce beau soleil


    Gros bisous


    Méline



    popopopo18/02/2013 19:07
    le jazz, est une vision disharmonique,


    du monde un peu folle mais rythmée


    pour rendre plus logique l'illogisme DU MONDE


    un peu comme le suréel plaqué sur le réel, et


    on ne sait plus où est la verité,


    et les images du clip goûteuses à saliver


    malgré un côté logique en apparence


    *pour apprécier il faut voir les images danser


    ou les imaginer en mouvement


    *aimer le petit, et fermer les yeux, pour le voir plus grand


    tout un art vois-tu ?

    RépondreSupprimer
  4. mel-and-tof18/02/2013 16:08

    Bonjour ma douce Véro


    Je relis ce texte qui est superbe et je suis un peu comme toi, je m'émerveille de tout, je suis b lasée de rien


    , c'est pour cela que je fais de la photo depuis plujs de 45 ans, je suis restée une enfant devant les beautés que m'offre la nature


    J'ai beaucoup d'amour en réserve pour tout, la nature, les gens, enfin vraiment pour tout


    Je suis capable de rêver devant un ruisseau des heures à observer ce qui s'y passe , je peux attendre des heures qu'un insecte ou même quelle chose inattendue se présente à moi et je tire je tire
    et je tire encore


    Tu as vu que nous avons une journée printanière comme c'est bon de se balader dans le jardin


    Bonne journée ma douce amie


    Gros bisous


    Méline


    carole18/02/2013 09:55


    Bonjour véro,je découvre cette artiste,la contemplation fait du bien une méditation face aux jolies découvertes qui nous parlent,regarder la nature qui vit en se reposant le mental,celà la
    contemplation,pour moi en tous cas,un gros bisou du lundi,cette chanson du zen.

    Sylvie18/02/2013 09:35


    Bonjour jolie Véronique,


    Encore un billet d'une grande fraîcheur


    Il y a quelque temps déjà, chaque matin, une tourterelle vient sur l'arbre en face de ma fenêtre, je lui parle et elle s'en va. Ce matin, elle n'était pas seule sur la branche, elle avait trouvé
    un chéri (c'est plus simple que pour nous ! ). Je les ai regardé se faire la cour, se rapprocher, c'était mignon.


    Oui, réapprenons à ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure pour nous en inspirer. La contemplation du beau pour faire le bien, ne pas briser la chaîne de ce que nous recevons, le redonner
    immédiatement pour que cette beauté touche le plus de coeurs possibles et grossisse au fur et à mesure.


    La vidéo est très belle aussi, j'ai beaucoup aimé.


    Je t'embrasse affectueusement, à bientôt ma belle.


    Amitiés



    Chatbada18/02/2013 20:40



    Tu as remarqué ,toi aussi, que les tourterelles préparaient leur nid d'amour ...


    Je les ai toujours associées à la Saint Valentin, jour durant lequel ,dit-on, elles recommencent à roucouler ... et ça bon l'amour !


    Hier, j'ai fait une longue promenade .Mon mari et ma fille m'accompagnaient .Le temps était si doux ,prémice d'un printemps qui ne demande qu'à sortir de l'ombre . Les oiseaux volaient par deux
    .Je me suis arrêtée devant une fleur de pissenlit, la première sans doute .Les camélias sont en bourgeons ... Ils attendent et moi-aussi


    La contemplation adoucit les chagrins du coeur .Les remèdes sont là , autour de nous .


    Meri de ta précieuse fidélité .


    Ton amitié est un don du ciel .


    Je t'embrasse de tout coeur .


    Véronique



    RépondreSupprimer

  5. mel-and-tof17/02/2013 19:10


    Bonsoir ma douce Véro
    Je te réponds de suite car tu as répondu en arrière et ensuite, je perds les coms car je ne les retrouve pas et je ne peux plus répondre


    Superbe texte, j'ai appris aussi à trouver la paix intérieure et la sérénité


    Je soiuffre bien plus pour les autres que pour moi


    Bonne soirée ma douce amie


    Gros bisous


    Méline






    mystère0117/02/2013 13:28


    contempler et se perdre dans ses pensées au fils de beaux paysages !!!bien que je sois saturé avec la neige, je n'arrète pas d'admirer encore et encore ce beau tapis blanc !!!


    grand soleil depuis hier et ça fait un bien fou pour le moral , la neige va fondre si ça continue comme ça toute la semaine !!!j'y crois fort !!!


    gros bisous ma Véro et bel après midi !!!



    TititeParisienne17/02/2013 11:48

    Bonjour Véronique,


    La contemplation de belles choses, comme hier à la Ménagerie, me rend heureuse. De nouveaux animaux sont arrivés, un vrai plaisir et un vrai régal pour les yeux.
    C'est l'endroit préféré de Sarah. En plus il y avait un très beau soleil. Par contre j'ai trouvé Nénette bien changée, un coup de vieux d'un coup, c'est triste. Ce qui m'a fait rire, c'est Tamu,
    fille de Théodora (elles vivent avec Nenette) elle voulait jouer avec Nénette, mais cette dernière n'en avait pas du tout envie, on aurait dit une grand-mère qui disputait sa petite-fille,
    incroyable ! Je te souhaite un bon dimanche, je repars cet après-midi, j'attend Aline. Gros bisous, Véronique.


    Stéphanie et moi hier au Jardin des Plantes, 16 février 2013

    RépondreSupprimer
  6. Ymi17/02/2013 09:44


    Qui sait contempler et écouter n'est jamais vraiment seul(e).


    Tout vit, tout renaît et chaque jour, chaque matin est à découvrir, à redécouvrir.


    La nuit est belle aussi, elle fait danser les rêves.


    J'aimerais que ton dimanche soit à la mesure de tes attentes


    aussi beau et aussi doux que tes mots qui me ravissent.


    Fleurs de bisous, chère Véronique.

    bellane-b17/02/2013 06:55


    très beau et cette 1ere image est vraiment en harmonie et me laisse rêveuse**


    bisous et bon dimanche




    Cendrine17/02/2013 04:19

    Ma chère Véronique,


    Tu contes, à fleur de parchemin, des moments magiques où la réalité se pare de mystère, où la vie la plus intense poudroie, où l'alchimie devaient reine, à la surface et au coeur des choses...


    La contemplation de ce qui nous entoure met de la joie dans mon coeur et fait rayonner le tien. Tu nous offres ainsi ce moment de poésie pure où les couleurs de la nuit et du jour se mêlent à la
    palette de tes émotions dénudées.


    J'adore observer les pies facétieuses qui se posent sur les grilles du collège juste en bas de chez moi, contempler les papillons, les mouches aux yeux rouges et les abeilles qui viennent
    batifoler dans mon pot de menthe quand c'est la saison. Regarder et écouter les petits moineaux qui pépient à tue-tête sur la rebord de la fenêtre, regarder les énormes corneilles qui prennent
    des poses sur les branches des grands peupliers en face de ma fenêtre du salon...Parfois c'est un arc-en-ciel qui se dessine au-dessus des tours, de l'autre côté du collège et tout en moi
    sourit... J'aime voir tourbillonner les feuilles, renaître les fleurs de cerisier, voir danser les flocons de neige au-dessus du vieux houx qui se dresse près de ma porte d'entrée... J'aime aussi
    contempler les mobiles créés par Christophe, des étoiles de toutes les couleurs, en trois dimension qu'il fabrique depuis l'enfance et qui dansent au-dessus de nos têtes... Bref, la contemplation
    est partout, elle emplit nos coeurs et nos âmes!


    Merci pour ces moments de magie partagés, je souffle sur ta nuit des rêves couleur de passion et je t'embrasse très affectueusement!


    Cendrine

    RépondreSupprimer
  7. eryayo17/02/2013 00:13


    coucou ma petite Véro... Quel plaisir ce timide début de printemps ! mais nous y sommes presque... oufff


    les fleurs apparaissent petit à petit, les oiseaux volent en duo, même une abeille a osé se montrer... tout simplement ma-gi-que. Gros gros bisou ma douce

    Sophie 597616/02/2013 21:53

    Bonsoir véro; elle est jolie ta déco c'est bien de changer de temps en temps ; Aujourd'hui nous avons reçu mes parents, semain je ne sais pas encore ; Bonne soirée !!! Gros bisous !!!

    jill bill16/02/2013 11:00

    Coucou chatbada... Lorsque tout renaît à la vie au petit matin... qu'elle vous accorde à vivre un jour nouveau, remercions simplement et jouissons dans une paix intérieure quand notre vie va
    belle !!! Merci à toi poétesse... je te souhaite le doux W-E, bons baisers de jill

    RépondreSupprimer
  8. Merci Véro de ton gentil com ... comme j'aime ce texte sur le lever du jour et cette jolie image pour le compléter !
    Contempler ... hélas de nos jours peu prennent l'initiative de prendre le temps d'apprécier ce qui les entourent ... dans ce monde qui va trop vite !!
    Mes bises du cœur , amie près de chez moi : prends bien soin de toi !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  9. bel article ....les petites choses infimes auxquelles on ne pense pas, mais qui sont là.

    très beau dimanche...sous la pluie

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire