“Il n'y a pas de plus beau fil que celui des fileuses de lune. Au matin le soleil les ramasse sur les prés humides pour tisser sa chevelure.” De Antoine de Marville / Ariane et les autres





Thienbao


Funambule de la vie , je fais un pas , puis un deuxième, puis un troisième ...
Je glisse, je tombe et je me raccroche lentement . 
Ce n'est plus le même fil d'Ariane , il a changé de Voie Lactée .
J'avance sur un pied, puis un deuxième , puis un troisième ...
Je glisse de nouveau et je tombe, je tombe ... au fond de mon puits. 
Je m'assois et dans la nuit de mes doutes , quelques larmes s'égouttent .

Une petite échelle tissées d'amour m'appelle .
Je m'y accroche et je remonte, marche après marche , doucement.
Pour ne pas la briser .
Je la connais mal mais je sais que je peux apprendre à tisser de nouvelles marches , celles que mes lucioles m'ont soufflées tout en bas .
Je peux apprendre à monter puis descendre en me laissant porter par les vagues des jours qui s'égrènent au son de ma musique de vie .

Je peux apprendre à danser les yeux fermés , guidée par des notes claires ou sombres , sur la pointe des pieds , et joindre au chant qui tourbillonne ma clé de fa, ma clé de sol .
Je peux apprendre à rire devant la porte qui se ferme et pleurer de joie devant celle qui s'ouvre .
Plonger au creux des flots, écouter les mystères et remonter toujours m'allonger sur la terre .

M'asseoir et puis attendre en comptant les grenouilles , chuchoter des " je t'Aime" et filer ma quenouille .
Caresser mes tourments et les laisser s'éteindre dans la lumière de l'eau .

Virevoltent les mots , s'envolent les chants .
S'allument les échos, courent au fil de l'eau .
Au ceux de ma gorge , le souffle du vent .
Au fond de mon coeur , le rire d'un enfant ... 


Commentaires

  1. Nous sommes funambule au fil de l’existence,
    Baladin d’improbable aux seuils de notre errance,
    On cherche l’équilibre en un ciel gigantesque,
    Brassant l’air sans rien voir, tout occupé d’un rêve.

    Quelques mots d'un poème "Funambule" de Lionel Droitecour Que j'ai reformulé à ma façon trouvent ces mots en adéquation avec les tiens venue du cœur.

    Magnifique texte que j'ai lu et relu .

    Je t'embrasse bien fort.
    Ton amie Nanou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j´aime la nuit c´est grâce au jour, et j´aime le jour grâce à la nuit
      J´aime être tout seul grâce à la foule et grâce au silence j´aime le bruit
      Besoin d´tout ça pour que ça vibre, j´veux m´sentir fort, j´veux avoir peur
      Tout est une question d´équilibre, je crois en c´truc du fond du cœur
      Si dans une vie ça part en vrille, c´est que l´équilibre a vrillé Pour le garder, c´est capital de pas dormir sur ses lauriers
      Alors je reste vigilant, quitte à recréer du désordre
      Entre le glacé, le brûlant, j´aime la douceur, j´aime que ça morde
      L´équilibre est dans la nature, j´invente rien, ça va sans dire
      Il faut de la pluie et du soleil pour que la fleur puisse s´épanouir
      Il faut de l´exception dans la règle pour que la vie ait plus de goût
      Il faut de la force et de l´adresse pour que l´enfant se mette debout
      J´mets d´la lumière pour voir l´avenir, mais parfois j´aime autant l´éteindre
      Dans la vie on s´fout de l´objectif, c´qui compte c´est la route pour l´atteindre
      Alors j´avance sur un fil, parmi les chemins qui s´éparpillent
      ...
      Funambule - Grand Corps Malade

      Merci Nanou .
      Moi aussi, je t'embrasse bien fort

      Supprimer
  2. Bonjour Véronique,
    Un magnifique texte que j'ai aimé lire et relire, merci beaucoup :)
    Bises et bonne journée !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Véronique, ah il en faut de l'équilibre dans la vie qui sait nous mettre des bâtons dans les roues, nous faire chuter, mais on s'accroche, car si la vie ne vaut rien, rien ne la vaut... merci à toi, douce journée, bises de jill

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois le fil vacille et puis un jour , nos bras retrouvent leur équilibre et les lèvres le sourire alors on continue d'avancer en écoutant son coeur car vivre le coeur en paix , c'est quand même plus facile .
      Je t'embrasse

      Supprimer
  4. Coucou ici Véro "Je peux apprendre à rire devant la porte qui se ferme et pleurer de joie devant celle qui s'ouvre"je pense qu'il faut toujours rebondir,s'accrocher à ce qui nous fait rebondir,la spirale vers le bas va si vite,trop vite....joli texte,et sympa ici,bizzz bon weekend.c'est carole mystique,rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Carole , il faut toujours s'accrocher et l'amour est le fil le plus solide . Merci d'être passée par ici .
      Tu es une amie fidèle .
      Douce soirée .
      Bisous bisous

      Supprimer
  5. Réponses
    1. S'aimer soi-même, c'est l'assurance d'une longue histoire d'amour.
      Oscar Wilde



      ok hors sujet...allez souris

      Supprimer
  6. Elle a vraiment une très belle voix cette chanteuse. Il faut du noir pour apprécier le blanc et vice versa... c'est comme ça belle soirée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le noir et le blanc ,deux forces distinctes, on ne peut les séparer. Il faut plutôt considérer que l’une est le complément de l’autre. Si l’une n’existait pas, l’autre non plus. L’une et même la conséquence de l'autre .Complémentaires,elles représentent les deux extrêmes d'un tout et coexistent ensemble.Merci Cathie

      Supprimer
  7. guy
    j'aime ton poème, je pense qu'il est de ton toi tout entier,,, Ds le film le docteur Jivago, il retourne ds sa Datcha abandonnée avec Lara, et se trouve prisonnier de beauté en contemplant les fils d'araignée qui foisonnent et habillent la maison pour un bal de fée,, j'ai retrouvé ce flash de beauté, à Madagascar ds la grotte du "portugais" où une partie du couvercle effondré ayant laissé des coins de lumière et de pluie, et où le paysage était de colonnes de calcite étincelantes enchevêtrées ds une nature de lianes et de plantes étonnantes,,j'ai encore l'image sur mes yeux
    une toile d'araignée devient étoile de fée

    RépondreSupprimer
  8. Beau dimanche...chez ta fille....vais bien penser à toi

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés