Qu'il est doux ce moment où le temps suspend son cours, l'heure fragile et délicieuse entre rêve et conscience où les souvenirs ramènent aux saveurs de l'enfance...L'heure des fées. Pascal Moguérou



Je me souviens de ma belle enfance, de ce temps merveilleux où j'étais l'héroïne de mes plus invraisemblables histoires ainsi que de mes rêves les plus fous . Chemin de bonheur et d'insouciance, dépourvu de tout soucis et de toutes culpabilités. Il y a avait encore peu d'interdits et de tabous , de "il faut" ou "il ne faut pas"d'inscrits dans mes jeunes cellules .
C'était encore un chemin pavé de liberté, ouvert à tous les possibles, à tous les devenirs, à la manifestation de toutes les facettes de mon être, dans la pureté et l'innocence de cet éternel instant. Il n'y avait aucune limite à mon imaginaire, ni au pouvoir de mon esprit. J'étais enfant de la Terre, amie des fées et du petit peuple. Mon coeur savait encore voir au-delà des apparences, au-delà des brumes de ce monde .
Temps merveilleux où je n'avais nullement besoin de masque, ni de choses bien à moi, ni d'argent pour être heureuse. Où je savais encore et sans gêne rire ou pleurer, danser et rêver et jouir de chaque petite étincelle de vie, d'un rayon de soleil, du vol d'un papillon, d'un caillou trouvé sur le bord du chemin, des odeurs portées par le vent du soir. Temps de pure confiance envers moi-même et envers tous les êtres, envers toutes choses et envers la vie .
Et puis, petit à petit , on m'a éduquée, on m'a enseigné la science du bien et du mal. On m'a appris que je ne savais rien et que je devais tout apprendre des autres, que je ne pouvais pas me fier à moi-même. On m'a appris à renier mes rêves, à mettre de côté mes besoins, à douter de mes sentiments et de mes émotions .
On m'a montré le juste chemin de la vérité, de la réalité et des bonnes manières. Sombre chemin désormais privé de liberté et de riches bonheurs où mon esprit s'est endormi d'un lourd et profond sommeil dépourvu de rêves.
Puis, s'en trop m'en apercevoir, j'ai découvert un chemin, puis une porte, une toute petite porte presque invisible, où ne réussit à passer que l'âme originelle dépourvue de tout artifice.
J'ai dû apprendre à mettre de côté mes ressentiments, mes inquiétudes, mes remords et ma culpabilité. Apprendre à abandonner mes peurs, mes préjugés, le passé et le futur jusqu'à mon si précieux savoir .
J'ai appris à me tourner vers l'intérieur, à me réapproprier ma liberté d'être et le pouvoir de mon esprit. J'ai appris à m'abandonner au courant de la rivière et à m'ouvrir à tous les possibles, à renaître à la vie .
Ainsi, j'ai enfin retrouvé derrière la porte de l'instant, l'enfance oubliée ainsi que le royaume enchanté des fées et du petit peuple ...
(Novembre 2013)


Commentaires

  1. mystère0114/12/2013 09:50

    bonjour ma Véro
    j'espère que tu vas bien , prépares tu noel avec ta fille ?
    beau W-K avec de gros bisous

    m@rie02513/12/2013 20:26

    Très beau de vérité tout ce que je lis..
    J'aime..
    Belle soirée et HEUREUSES FETES
    Bises

    chatbada14/12/2013 16:09

    Heureuses fêtes à toi Marie .
    Que l'étoile de Noël brille pour toi et ceux qui te sont chers .
    Merci pour tes mots déposés .
    Je t'embrasse
    Véronique

    carole13/12/2013 20:15

    Bonsoir véro un bon weekend à toi,Noel approche à grands pas,bisouxxx pensée.

    cheznous6213/12/2013 10:55

    Bonjour Véro,
    L'enfance et son innocence vite déçue par le monde adulte ..Que de bons souvenirs que l'enfance où l'on croyait que le monde était juste et que tout était beau !! merci de cette belle page tout en poésie , j'espère que tu vas mieux et que les fêtes de fin d'année se dérouleront comme tu le souhaites !
    Mes gros bisous du cœur mon amie près de chez moi !
    Nicole

    ♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.11/12/2013 19:54

    Hélène...c'est ma soeur....
    elle a une fille qui s'appelle Hélène
    nous avions une grand mère qui s'appelait Hélène
    et sa fille.... la soeur de mon père s'appelait.....devine ? Hélène.... !!!!
    un beau prénom....
    et le gif chat de l'article tu me l'avais "envoyé....

    bonne soirée..........snif
    bonne soirée....

    ♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.10/12/2013 19:02

    et comment allons-nous avec ce beau temps....un peu frisquet mais il fut un temps où il neigeait déjà.bien hâte que NOEL soit passé
    bonne soirée....

    Carole10/12/2013 18:34

    Bonsoir véro chez ma soeur papa noel me ramène le nouveau livre de guy gilbert,tous les ans c'est chez elle que papa noel exauce mon souhait,rire,bizzzz glagla d'ici,merci de tes coms aussi,toujours bons ces échanges.

    RépondreSupprimer
  2. brigitte lepreux09/12/2013 23:39

    au royaume du rêve ,les fées sont présentes ,et je déambule dans des lieux imaginaires , j'aime beaucoup ,merci

    Robinsonne09/12/2013 00:24

    Comme il est bon de se retrouver dans ton petit monde enchanté après ma longue absence. Je n'écris plus beaucoup, je fais des photos et des films de ma petite fille. J'espère que tu vas bien.
    Je suis toujours heureuse quand arrive les fêtes de fin d'année. J'adore Noël. Toute ma maison est en fête. Je t'ai fais un portrait sur ma page.
    Gros bisou!

    mystère0108/12/2013 23:19

    bonjour ma véro
    c'est avec un beau soleil, bien qu'un peu froid ,que nous avons tous profité !!!! des temps que j'aime, sec et froid !!!! bonne semaine avec de gros bisous !

    popopopo08/12/2013 16:34

    ton enfance
    moment indicible
    où l'on a maman, grand'mère
    une maison petite
    mais que l'on voit grande
    un jardin de poupée
    que l'on voit fore^t
    de l'amour à suffisance, (à partager sans réserves)
    ds des habits de roy
    où l'on n'a pas besoin
    que l'on nous dise sois heureuse
    pasque l'on est heureux déjà
    pasque l'on suit le vol de l'hirondelle
    en travers de la vitre
    qu'on devient l'oiseau
    et que l'on vole vers la découverte du bonheur
    on part du bonheur de la maison chaude et on s'élève vers le ciel pour toucher le bonheur
    de se sentir vivante, qu'on a l'a^ge d'être un monsieur, une dame
    de contes de fée
    On y croit, on touche l'étoile, elle nous sert de carrosse
    et l'on galope ds le paradis des iroquois
    tu sais ces plaines où les chevaux sont rois
    les enfants tous écuyers
    d'un poney aux ailes blanches...
    Et maman nous appelle, "prends ton gôuter princesse
    et chausse tes souliers sans ailes
    pour te poser"
    guy

    RépondreSupprimer
  3. popopopo07/12/2013 17:39

    En relisant ton si beau texte
    j'ai vu que tu parles d'une petite porte
    que moi je cherche depuis toujours
    particulièrement depuis que grand mère s'est envolée
    que je crois l'avoir trouvé un jour de cyclone
    et en passant cette porte si j'en ai le courage
    ou bien poussé par le destin, je sais que je retrouverais
    ma prime enfance, certes, mais en tenant serrées les mains
    de grand-mère et de maman
    Lors je rierais à sangloter, et serais enfin heureux
    et retrouverais mon innocence :
    tu sais qd je courrais ds le jardin d'enfant
    après les papillons, ramassais les fleurs du grand bougainvillier
    et que je ramenais des trésor à Lucie
    pasque je savais déjà tout enfant, que la que^te
    c'est pour ramener le bonheur aux gens !
    guy

    RépondreSupprimer
  4. carole06/12/2013 20:57

    Bonsoir véro j'ai le souvenir de la carotte et de la pomme de terre qu'on mettait près du sapin le 24 pour l'ane au père Noel,pour nous il avait un ane,rire,et un verre de goutte pour le papa Noel pour le froid,toujours craint le froid,rire,bizzzz bon weekend.

    ♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.06/12/2013 19:11

    alors le St Nicolas est-il passé ??? très bonne soirée

    Eki eder05/12/2013 21:11

    bsr véro, un très bel article joliment illustré avec goût. Je suis contente d'avoir de tes nouvelles.
    Bonne soirée, muxu


    bellane05/12/2013 04:49

    très beau ton blog comme cela*
    un petit monde féérique que j'aime beaucoup*
    bisous et belle journée

    fanfan7604/12/2013 20:24

    Bonsoir Véronique, oh oui c'est important les petits moments de bonheur, il faut savoir les apprécier, nul besoin de grandes choses pour être heureux! Je t'embrasse et te souhaite une bonne soirée. fanfan

    Ymi04/12/2013 18:00

    Bonsoir douce Chatbada,
    Comme c'est joli chez toi !
    Ton jardin est tout blanc, les carreaux sont givrés, les bougies allumées mais je crains que tu n'aies froid ainsi, pieds et bras dénudés...
    Merci pour tes mots déposés. J'aime te lire et j'ose le répéter.
    Je suis venue sans chat ... celui de la maison est resté à ronronner près de la cheminée.
    Mais j'ai bien fait de venir sans lui car tes petits amis plumes sont de sortie et j'aurai eu peur qu'il ne fasse qu'une bouchée de ces jolis rouges-gorges sur ton blog, apprivoisés ...
    Avec tendresse et sourire, je te souhaite une agréable soirée.
    Chaleureusement, je t'embrasse.
    A très bientôt.


    Carole04/12/2013 11:20

    Bonjour véro je me souviens du bon chocolat chaud bu au gouter quand il faisait froid chez nous,toujours bon un bon chocolat chaud,bizzz bon mercredi.


    Carole02/12/2013 18:17

    Bonsoir véro je fais mon sapin ce dimanche,pleins de souvenirs vont revenir,et je ferais une belle photo,rire,bizzz bonne soirée.

    nanou02/12/2013 11:34

    Bonjour ma douce Véronique,

    aujourd'hui me sentant un peu mieux j'en profite pour te rendre visite et te remercier de la tienne qui m'est si précieuse merci pour tous ces mots déposé chez moi tu est admirable si vrais ,si nature je t'adore.
    Ton texte me prend au tripes, comme quoi l'enfance pour beaucoup reste à jamais marqué de différente manière je n'ai même pas eue le temps de rêver aux fées par contre je me rattrape maintenant en les côtoyant de prêt, merci pour ce moment de partage .
    Je ne reviens pas tout de suite j'ai encore besoin de me poser, il m'arrive parfois de publier mais je m'arrête là, pas toujours le coeur pour me rendre sur les blogs.
    J'espère que tu vas bien et que ton amie ne souffre pas trop je pense bien souvent à vous deux.
    Je te laisse pour aujourd'hui avec mes mots mais pas du coeur.
    Passe une bonne semaine.
    Gros bisous douceur
    Ton amie Nanou qui t'aime

    RépondreSupprimer
  5. popopopo01/12/2013 12:19

    *retomber en enfance, au sens noble du mot
    tu sais qd on était curieux, étonné, ravi, naiif, vivant
    de sentir le vent sur le visage, le parfum des choses
    la vague fraîche baignant les pieds redevenus
    vrais, sans la protection inutile de la civilisation
    et l'on marche en goûtant la vie, telle qu'elle est
    sans savoir que c'est elle la vie première,
    on n'est pas arrivé à ce stade de réflexion
    d'ailleurs on ne réfléchit mm pas, on se contente
    de sentir le monde des vivants, on est heureux
    car on a sa maman, que l'on bouge, que l'on joue
    on est un petit animal, on ne le sait pas
    mais on grogne comme lui, on fait du bruit pour s'entendre
    certes on sait que "maman n'est pas loin"
    mais on ressent son corps et on creuse le sable
    pour trouver l'inutile
    le coquillage charmant
    on l'apporte triomphalement
    aux grandes personnes
    et beaucoup s'en moquent
    ou du moins l'ignorent
    sauf peut-être maman qui de son instinct de mère
    instinct premier du vivant
    sait que pour l'enfant c'est important....

    RépondreSupprimer
  6. Primavera2201/12/2013 11:50

    Buongiorno Véronique,
    La mia infanzia non fu di sogni, era la guerra, sogno molto più oggi! ... et aujourd'hui les petits korrigans, les fées de Fréhel peuplent mon quotidien, ils sont si près de chez moi - LOL -
    Ton texte est très beau,
    Bellissima giornata a te.
    Ti abbraccio affetuosamente.
    Prima

    tatarinette01/12/2013 07:58

    Bonjour ma chère Véro
    Profites de ton séjour en Italie alors pour faire le plein de vitamine C avec les kakis!!! Nous c'est parti, ils sont bien mûrs, je vais me mettre aux confitures
    Je te souhaite un très beau dimanche, te remercie de ta visite, j'adore te lire..
    Mille bisous

    popopopo30/11/2013 19:19

    le chemin du petit peule
    n'est pas le chiffre
    mais l'imparfait
    le rêve, l'incomplet
    pasque sur ce chemin
    on se sent plus utile
    plus considéré
    surtout plus reconnu
    et parfois aimé
    L'école sclérose l'intuition
    comment
    mais par l'importance donné au Calcul
    exact, l'équation d'un monde que
    l'on donne pour vérité

    Sophie 597630/11/2013 19:04

    Bonsoir Véro,
    Chez nous aussi tout est déballé, clara est en pleine action, ça lui plait bien je crois que je vais avoir un sapin aux couleurs argentées, or et blanches ; à confirmer lol
    Demain nous commençons le dernier mois d'une année qui a passée encore bien vite mais je ne suis pas pressée d'etre au nouvel an je laisse le temps filer à son rythme ;
    Plus que trois semaines et se sera les vacances, j'imagine que Delphine va revenir pour les 2 semaines ;
    Nous à Noel c'est prévu chez mes parents et nouvel on ne fait rien car Jm travaillera (sauf si changement)
    Pour son emploi on garde espoir car il y a beaucoup de départs volontaire, les départs sont déjà commencés, nous verrons on est pas pressé ;
    Je te souhaite de passer un bon week end et régale toi bien avec tes chocos !!!
    Gros bisous !!!

    RépondreSupprimer
  7. mamalilou29/11/2013 18:03

    oh qu'il est beau ce texte et comme il parle à l'enfant en nous, toujours là, toujours prêt et qui porte tant de masques avant d'oser renaître...
    doux bisous du soir
    que je te souhaite chaleureux

    tatarinette29/11/2013 07:35

    Bonjour ma chère Véro
    C'est si bien décrit cette âme d'enfant, que l'on se retrouve .Les mots ont eu une odeur et un ressenti. C'est beau!
    Excellent vendredi pour toi ma chère Véro.
    Milles bonnes pensées et bisous

    carole28/11/2013 18:31

    Bonsoir véro aussi la nostalgie des livres de la petite maison de la prairie,livres et aussi les épisodes,on regardait tous en famille.Bizz bonne soirée.

    Ymi27/11/2013 18:58

    Bonsoir ma douce Véronique,
    Un instant, mais un instant seulement, j'ai pris peur en lisant ton billet
    lorsque je suis arrivée à ces mots " " on m'a appris à renier mes rêves " et on m'a montré le chemin de la vérité " ...
    J'ai cru défaillir..
    Les rêves et le petit peuple m'ont sauvée d'une enfance sévère et "douloureuse" et depuis toujours, j'ai appris à les écouter, à les suivre et jamais ils ne m'ont quittée.
    Je suis heureuse de savoir que tu as pu te réapproprier ta liberté d'être.
    Rêve encore, parle aux fées, tu les connais si bien.
    Est-ce que tu peux encore t'allonger dans l'herbe pour jouer ou regarder vivre le petit peuple
    des jardins ou des prés et te raconter de magnifiques histoires ?
    Maintenant, j'ai beaucoup de mal à le faire et ça me manque beaucoup...sourire...
    mais je parle aux arbres. Je les écoute respirer...
    Bonne soirée, ma tendre Chatbada.
    Avec toute mon amitié,
    de tout coeur, je t'embrasse chaleureusement.

    fanfan7627/11/2013 18:49

    Bonsoir Véronique, en passant chez notre amie Nanou, je me suis permise de lire le commentaire que tu lui adressais, et cela m'a beaucoup touché, alors je passe sur ton blog, tu parles très joliment de l'enfance, un monde que personnellement je n'ai pas vraiment laissé et pourtant je suis une grand-maman de quatre petits enfants, j'aime l'innocence, la douceur de l'enfance. Amitiés. fanfan76


    RépondreSupprimer
  8. fanfan7627/11/2013 18:43

    Bonjour Véronique, en passant chez notre amie Nanou, je me suis permise de lire ce que tu as écrit, c'est très beau et ça m'a réjoui le cœur, alors je passe sur ton blog, le monde de l'enfance est un monde que personnellement, je n'ai pas vraiment quitté, bien que je suis une grand-maman, j'aime l'innocence, l

    Eki eder27/11/2013 17:39

    bjr véro, très beau texte, se centrer , accueillir les émotions et les laisser passer comme font les enfants! muxu

    Carole27/11/2013 17:03

    Coucou véro,ces temps ci avec les Noels qui arrivent pleins de souvenirs et surtout celui de ma Barbie,un bon souvenir,bizzz bon fin d'apm.

    ♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.27/11/2013 12:34

    un bonjour d'Alsace...plein soleil et -4° ce matin....

    ♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.26/11/2013 12:24

    bientôt fin novembre....ouf ....
    m'imagine toujours le calendrier :
    janvier sur les hauteurs et décembre dans un trou ...est-ce normal Dr ....

    Cendrine25/11/2013 20:31

    Ma douce Véronique, je suis revenue "chaparder" des baies couleur rubis en passant par cette porte mystérieuse et magique et caracoler avec mon farfadet préféré...rires gourmands! L'automne est un délicieux terrain de jeux, les feuilles crépitent encore, bijoux patinés par la pluie luxuriante et le vent facétieux. L'hiver approche, sur la pointe de ses souliers gelés, il cisèle déjà ses cabochons de glace et de cristal argenté. Nos âmes d'enfant se livrent à une ensorcelante farandole, libérées des carcans qui empoisonnent la vie, des manières de penser toutes faites, des prétendues sagesses que l'on a voulu à toute force nous inculquer. Nous dansons entre rêve et atmosphère, à l'orée des bois secrets et c'est un bonheur infini!
    Un immense merci pour tes mots qui virevoltent au gré de tes émotions, je te souhaite une très belle soirée, gros bisous mon amie, je t'écris par mail très bientôt.
    Cendrine

    ♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.25/11/2013 18:53

    ah l'enfance..... !!! des questions à poser ...mais il n y a presque plus personne....

    cheznous6225/11/2013 15:13

    L'enfance est innocence et merveilleux ... on vit dans ses rêves et c'est la plus belle période de notre vie ..
    Une belle écriture sur cette page Véro et tout le ressenti ...
    Douce semaine à toi avec peut-être un rayon de soleil dans le cœur !
    Bises mon amie près de chez nous !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  9. arole25/11/2013 10:15

    Ptit bonjour véro,oui les souvenirs d'enfance nous font du bien surtout si l'on a connu de moments de bonheur comme toi et moi,souvent quand je vais vers ma grande il y a un petit ruisseau et gamine je voulais que ce soit le mien pourvoir y tremper les pieds et m'y salir aussi,rire,bizzz d'enfance et un bon café;

    bellane25/11/2013 09:06

    coucou*
    la magie,avec ses beautés et ses peurs*
    j'aime beaucoup
    bisous et belle journée

    Cendrine25/11/2013 03:33

    "L'enfance ne dira jamais son dernier mot, elle est en nous inscrite à jamais en dépit de tout ce que tu écris si magnifiquement... " Heure nocturne oblige mon amie, je préfère éclairer ma phrase pour que tu n'imagines pas que je pars à rebours de ce que tu as écrit! je parlais de toutes ces choses inculquées dont tu décris le poids avec le talent de ta plume. Je suis profondément d'accord avec toi, nous redécouvrons ensuite cette porte cachée qui a toujours été là et le petit gardien facétieux qui en caresse la clef.
    Encore bravo et gros bisous
    Cendrine

    Cendrine25/11/2013 03:29

    Ma douce Véronique,
    Il y a des heures où la magie s'intensifie, ces heures où l'ombre berce la lumière, où la nuit s'évapore dans un mystérieux chuchotement, où la brume vient danser un pas de deux avec les songes à l'orée d'un bois secret où dans un cercle de très vieilles pierres. Heures étranges et voluptueuses, contrées des sortilèges vivants que l'on caresse du bout des doigts ou des lèvres, heures magiques, mystiques, facétieuses et sensuelles qui nous susurrent en catimini de la poésie au creux de l'oreille. Les heures dansent et les fées soufflent sur nous de la poussière enchantée, les lutins s'affairent dans les jardins, les champs et les petits squares romantiques des villes.

    L'enfance ne dira jamais son dernier mot, elle est en nous inscrite à jamais en dépit de tout ce que tu écris si magnifiquement... J'ai payé le prix de cette enfance préservée, à l'école où je n'ai jamais trouvé ma place, en famille, je ne parle pas de mes adorables parents mais des autres membres qui ne comprenaient pas, ne voulaient pas comprendre... Avec des amies de coeur nous avons continué à suivre ces chemins d'enfance, de rêve, d'imaginaire qui nous conduisent à la réalité car ces mondes existent bel et bien, les "adultes" veulent les effacer, les gommer de nos coeurs et de nos mémoires mais ils échouent, dès que sursaut il y a et rébellion créatrice. J'adore ces illustrations, c'est profondément magnifique et tes mots m'enveloppent, me happent, me charment et m'ensorcèlent. Amie sorcière et fée, lutine de nos confidences, je suis enchantée par ce magique billet...

    Monsieur Hiver se tapit sous les dernières frondaisons dorées, il a attendu son heure mais le voilà qui souffle de l'air bien froid sur le paysage d'Automne et nos petites laines vont avoir du travail pour nous réchauffer. J'aime la poésie des saisons qui changent, la magie des métamorphoses et sentir que nous nous rapprochons des fêtes de fin d'année. Quelques semaines avant la date fatidique, nous allons bientôt déballer nos décorations et penser au sapin et aux gourmandises appropriées.
    Je te souhaite une très agréable semaine, bien couverte pour accueillir le froid qui s'intensifie. Gros bisous et mes plus tendres pensées pour te remercier de tes gentils messages. Je réponds très vite à ton mail et je t'embrasse bien affectueusement!
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  10. mystère0124/11/2013 21:28

    les souvenirs d'enfance sont si beaux que l'on voit ce monde réel si moche et pourtant il faut savoir apprécier le bonheur qui est à notre porte , pas derrière !!!
    Temps superbe pour ce dimanche et j'en ai bien profité avec mes louloutes !!! que du bonheur !!!
    bisous doux ma Véro et belle semaine a venir !!

    TititeParisienne24/11/2013 12:49

    Bonjour Véronique,
    Ah le monde de l'enfance, c'est un monde magique où j'aimerais tant retourner, hélas ce n'est pas possible. J'ai eu une enfance heureuse, et je pense que pour devenir un adulte équilibré et bien dans sa peau, faut justement avoir été avant un enfant heureux. Les adultes méchants, qui ne pensent qu'à faire le mal, ont été des enfants malheureux, et ça j'en suis sûre. D'ailleurs ces adultes souvent n'aiment pas les enfants, un règlement de compte avec leur propre enfance.
    Cet après-midi nous fêtons l'anniversaire de ma fille Yaël, elle est née le 25 novembre, mais en semaine c'est impossible.
    Je te souhaite un très bon dimanche, je t'embrasse bien fort, Véronique

    popopopo24/11/2013 11:15

    cette porte secrète, perdue, sombre, cachée, prometteuse qd on y croit, que l'on cherche une vie sans la trouver pasque on ignore le chemin aveuglé de certitudes; dt on ne peut ouvrir la serrure rouillée
    pasque on ne trouve plus la clef perdue à l'adolescence bouffeuse des jouissances de l'adulte, dt on passe en haussant les épaules en pensant : qu'elle est laide, vétuste et sent mauvais, et qui ne s'ouvre que pour ceux choisis qui ont la grâce judéo chrétienne ou la mana paiienne d'un paganisme de bonté,
    cette porte je l'ai trouvée et suis resté sur le seuil en attente d'une main
    j'avais peur du secret de vie,
    avec toy j'aurais avancé

    jamadrou24/11/2013 10:43

    tout est si beau ici merci
    je connais bien la forêt d'Huelgoat et j'aime m'y promener, me faire peur sur les grosses pierres glissantes et moussues
    je ne connaissais pas Pascal Moguérou...que sa citation est belle et que j'aime moi aussi l'heure des fées, encore bien plus que l'heure du thé!
    merci pour ce pur moment de douceur.

    jill bill24/11/2013 10:39

    Bonjour Véronique.... ah nous éduquer au monde de la réalité quand on rêve si bien enfant... Mais un jour.... retour aux sources !! Merci.... ! Joli tout... j'approuve, bises, jill

    RépondreSupprimer
  11. Je te souhaite un doux printemps dans la sérénité Véro !!
    Avec mes pensées d'amitié !
    Nicole

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire