Feuille après feuille ... les arbres se mettent à nu ... ainsi se poursuit l'automne ...

Anne-Marie Zylberman 

Il est une « corvée » d’automne que peu de gens goûtent et que moi je savoure :ramasser les feuilles mortes.
Les entendre frémir sous mes pas. Ecouter le bruit du râteau. Lancer un défi au vent qui chasse les feuilles au sol et fait sans cesse pleuvoir de nouvelles feuilles des branches des arbres. Le son doux et presque aquatique de leur chute. Avoir l’impression que quelqu’un me suit lorsque le vent fait « marcher » les feuilles derrière moi …
 Il est venu le temps des brumes
Le temps des écharpes de laine transparente
Effilochées aux bras des vignes et du vent
Il est venu le temps des brumes
Le temps des haleines vivantes
Léchant les petits matins de novembre
Il est venu le temps des brumes
Le temps de l’eau suspendue aspergeant
Le feu inextinguible des arbres en pleurs.
(Novembre 2013)
 

Commentaires

  1. Cendrine23/11/2013 19:15

    Ma chère Véronique,
    Tes mots se sont posés, comme feuilles d'automne sur les premières neiges de l'année. Un manteau de blanche féerie a couvert ça et là le paysage qui portait encore ses habits d'or. En Ile de France, c'est la brume qui joue les envoûteuses et distille une douce mélancolie. Les arbres ne sont pas encore totalement dénudés, les saisons s'entrelacent et nos pensées voltigent à travers le temps qui passe. Les jardins de Paris sont comme ouatés, poudrés de gris, de mordoré et de blanc scintillant. Chaque instant s'apprécie, je suis comme toi, je ne supporte plus celles et ceux qui se plaignent de tout et tout le temps. La Nature doit retenir ses colères envers les sales gamins capricieux qui ratiocinent et geignent en permanence, cette espèce qui croit que tout lui est dû: l'Humain!
    Les médias commencent à bouder la tragédie des Philippines, Noël oblige. Je trouve déjà qu'il y a eu bien peu de considération au regard d'autres évènements terribles. Ce titan élémental qui a soufflé le chaos nous invite à nous interroger et à considérer avec bonheur ce qui nous entoure et nous apporte tant de belles choses au quotidien, ces « petits riens » que je ne cesse d'évoquer et qui sont « d'immenses touts »...
    J'adore lire les mots de ton coeur et de ton esprit, sans oublier l'âme qui palpite à travers les saveurs du langage et les subtiles sonorités.

    Nous avons découvert les premières illuminations de Noël 2013 à Paris. C'était magique, une féerie d'or et de scintillements, certains râleront, encore et encore, mais nos coeurs d'enfants ressentent la magie, celle dont nous avons tant besoin, celle qui nous lie au retour de l'hiver, à ce passage initiatique vers le printemps, aux mondes d'autrefois et aux anciennes mythologies. La reine de neiges va semer son cortège de blancheur et de beauté. Nous avons vu des jouets adorables, des automates facétieux, des petites poupées tenant des cannes de sucre d'orge. L'Avent, dans les plus anciennes traditions, ne commence pas le 1er décembre mais le 11 novembre, à la Saint-Martin, nous sommes déjà dans "le temps secret avant l'année nouvelle". Le "temps entre les temps" s'est ouvert à Samain, tout est lié, chaque chose suit son chemin. Hurler, râler, récriminer ne servira à rien. Il y a des choses et des instants magnifiques en ce monde comme sentir la présence de l'être aimé, ses caresses, ses baisers, son émotion amoureuse, lire et recevoir les mots d'une amie, contempler les parures du paysage, ramasser les feuilles mortes comme tu l'écris si merveilleusement... J'ai toujours aimé contempler ces gros tas de feuilles brunes, rousses, mordorées à la surface luisante de soleil caramélisé... La Nature est poétesse, elle ne cherche pas à nous blesser...

    Je t'embrasse très fort mon amie, merci pour tes mots délicieux et les illustrations féeriques que tu m'envoies, tu sais que les collectionne avec un immense plaisir. En chinant, hier, j'ai trouvé des petites choses toutes mignonnes pour le farfadet, je ne risque pas de l'oublier...rires!

    Plein de bisous pour te souhaiter une excellente soirée, mes tendres pensées pour Delphine et pour Isabelle, avec mon amitié...

    Cendrine

    RépondreSupprimer
  2. mamalilou23/11/2013 05:08

    merci pour ce partage de saison
    tout va bien tant qu'on ne glisse pas sur les tapis de feuilles... comme bibi, la boulette!!!
    doux bisous et bon week end à toi

    carole22/11/2013 21:18

    Bonsoir véro,le froid est là,sur la route pour renter de la neige vers la somme,c'est parti pour l'hiver,un bon weekend à toi,bizzzz.

    boudoir22/11/2013 06:26

    Ma chère Chatbada,
    Aujourd'hui, pas de vent, pas de pluie, j'arrive en patins à glace, version "mère lutin" pour partager quelques douceurs laissées par une amie "diablesse" pour tenter une jade gourmande à l'heure du thé :-)
    Dès qu'il fera meilleur, je viendrai te chercher mais pour l'instant, le petit cheval se repose à l'écurie, bien au chaud et choyé, car chez nous il a beaucoup neigé.
    Je te souhaite le plus doux des week-ends.
    Très affectueusement, je t'embrasse.

    mystère0120/11/2013 20:47

    bonsoir ma Véro
    l'automne à laissé sa place a l'hiver et un beau manteau de neige qui fait le plaisir des yeux mais aussi de mes louloutes !! que du bonheur pour elles et un peu moins pour moi !!! rire !!!!
    gros bisous du soir et bonne fin de semaine ma chère Véro *

    cheznous6220/11/2013 18:45

    J'adore les tableaux réalisés avec les feuilles que l'on dit mortes et qui ont tant de charme !!
    Ces peintures sont également très représentatives de l'automne, tout dans le détail !
    Mes bises, il fait frisquet chez nous n'Est-ce pas Véro, on est bien au chaud, j'espère que tu vas bien !!
    Nicole

    popopopo19/11/2013 19:57

    de brun de vert d'orange de roux
    le monde onirique de l'automne
    ton monde si doux si triste si charnu si fendu
    la femme plante, feuilles, terre
    la femme éternelle
    sortie de la nature
    pétrie de la chair végétale
    en ce moment je ressens le parfum
    des feuilles et des mousses
    sous mes pieds d'homme à la recherche
    de l'arbre de vie
    toujours en recherche
    jamais apaisé
    et la femme végétale
    noueuse, tourmentée
    est en appel
    figée vivante dans un tronc
    de beauté

    RépondreSupprimer
  3. carole19/11/2013 14:32

    Bonjour véro pour l'instant les arbres ne sont pas encores entièrement nus mais celà arrivent à grands pas,bizzz bon apm et ptit café déposé.

    popopopo17/11/2013 11:54

    *né le douze juin, du milieu des gémeaux, je suis double
    À la fois romantique, à la fois scientifique
    mais peu à peu je me suis éloigné des machines et de leur logique
    pour l'art et la littérature
    Hier à la télé, on parlait de Léonard da VINCI
    ET DE SES CARNETS SECRETS
    moi ds ma tour d'ivoire j'imaginais des découvertes qui tournaient
    autour de l'agronomie, et le mystère des plantes m'intrigue à jamais
    C'est ds la poésie que je me suis posé, en fin de vie active
    un peu tard sd dte, mais sans bouger
    Tu sais qd je voyage, je reviens tj, je reste fidèle à mon message
    Suis-je un messager?
    Toy tu l'es, messagère de beauté, de compassion, de féminité
    tu es elfe et fée, et femme à la fois
    J'ai eu bcp de plaisir, et de chance de te rencontrer !
    guy

    Jacqueline17/11/2013 09:59

    Bonjour Véronique ,
    Je ne vous avais pas oublié...................... me revoilà
    L'automne est une belle saison et le coloris des feuilles c'est magnifique
    Le compost appréciera celles ci ensuite cela va redonner un bon départ pour les plantations au printemps .
    Je vous envoie mes amitiés
    Belle journée dominicale à vous .
    Au plaisir.

    chatbada17/11/2013 10:33

    Mais quel doux plaisir de vous relire chère Jacqueline .
    Moi non plus, je ne vous ai pas oublié et je pense souvent à vous , vous savez, me demandant comment vous alliez ainsi que votre famille et vos deux petites filles .
    L'automne est une saison importante . Ses odeurs sont une ode à notre Terre Mère .Elles sont puissantes . L'hiver arrive sur la pointe des pieds ... Tout est prêt ...
    J'espère que vous allez bien, vraiment bien .
    Vous ne pouvez pas savoir comme je suis heureuse de vous lire .
    Très beau dimanche à vous .
    Que le vent d'automne vous apporte au plus vite mes bises les plus chaleureuses .
    Véronique
    ***MERCI***

    RépondreSupprimer
  4. Tatarinette16/11/2013 18:32

    Bonjour Véro
    C'est beau et plaisant à lire, on s'en inspire, on s'apaise, et on médite.Oui encore pas mal de boulot au jardin, mais le plus gros est fait, la terre peut reposer avec son engrais, la "petite faune" travaillera pour nous!
    Bonne soirée et très bon dimanche
    Gros bisous

    Sophie 597616/11/2013 09:59

    Bonjour Véro,
    A peine les feuilles ramassées que la neige pourrait faire une petite apparition, l'hiver qui approche !!!
    Je n'ai pas beacoup apprécier l'automne, je trouve que la nature nous offert de moins beaux paysage cette année, meme dans le jardin, sans doute à cause de toute cette humidité;
    J'espère que tu vas bien;
    Je te souhaite de passer un bon week end !!!
    Gros bisous !!!

    bellane16/11/2013 07:35

    bisous et bon week end

    nessa15/11/2013 09:18

    c'est beau cette façon de parler de l'automne^^ on voulait en rammasser , les faire sécher et en faire des tableaux et dessins mais si éphémères qu'elles ne sont déjà plus là ! bisouss

    mystère0114/11/2013 00:06

    bonsoir ma Véro
    c'est très beau et j'aime aussi la belle saison d'automne et moins le ramassage des feuilles , mais bon faut bien le faire !!! cet après midi on a tout rangé , les outils d'été et l'on a ressortis les pelles à neige , meme si elle n'est pas encore là !! vaut mieux prévoir !!
    gros bisous ma Véro ! douce nuit *

    RépondreSupprimer
  5. Primavera2213/11/2013 17:14

    Buonasera Véronique,
    Dans la nuit de samedi à dimanche je suis revenue d'une soirée théâtrale avec une amie, nous avions 50 minutes de route route sous un vent violent, sous une pluie de feuilles mortes, c'était beau et inquiétant à la fois, elles arrivaient au sol et le vent les soulevaient en tourbillons pour les faire retomber plus loin.
    Bellissima fine di giornata a te.
    Ti abbraccio affetuosamente.
    Prima

    carole13/11/2013 15:34

    Bonjour véro,écouter le bruit de nos pas sur le tapis des feuilles tombées ça a un coté magique et serein comme la senteur des arbres qui s'effeuillent,bizzz café d'apm.

    carole12/11/2013 22:50

    bonsoir vero,me revoici ici,l'atomne n a jamais trop ete ma saison préférée mais vrai que les couleurs,les roux toute la gamme sont magnifiques et le silence de la nature en cette saison est serein,jolis tableaux j aime beaucoup,je t'embrasse tendrement.

    lecrepuscule6212/11/2013 18:01

    Bonjour ma douce Véro
    Purée que ton billet est beau !
    J'aime ramasser les feuilles mortes j'en laisse toujours pour nourrir la pelouse qui deviendront sous la neige une super humus, mais j'aime surtout marcher dessus, j'adore les crissements des feuilles séchées que l'on écrase sous les pieds, mais j'aime par dessus tout le parfum des feuilles humides qui remontent à chaque pas, j'aime l'automne de par ces couleurs de cette vie qui part au repos pour connaître une merveilleuse renaissance au printemps
    Les toiles sont superbement belles et ton poême est sublime, c'est si beau, on s'imagine tant de choses dans la poêsie!
    Merci ma mignonne pour ce merveilleux diaporama. Comment peut-on imaginer de tels hommes qui ont pu écrire et jouer de la musque de cette merveilleuse façon, j'adore "Jean Sébastien Bach" une pureté abolue, une sérénité sans égal qui incite à la méditation
    J'aime le piano qui a été un rêve de ma vie, je n'ai pas pu apprendre mes parents n'étaient pas riches
    J'ai mise mon aîné au piano qui a eu un prix au juri de Mulhouse, hélas en grandissant elle n'a pas voulu continuer? je vais écouter jusqu'au bour, voilà c'est fini
    Merci ma puce pour toutes ces merveilles
    Je pense que ta fille a repris les cours, je ne sais plus comment l'on vit
    Je te souhaite ma beauté une excellente soirée en espérant que tu ailles bien
    Me voici de retour et heureuse de te retrouver
    Je t'embrasse très fort mon amie de coeur
    Méline

    RépondreSupprimer
  6. popopopo11/11/2013 17:22

    des images de choix
    suivant tes goûts
    ..... oniriques pour le moins
    tu arrives à exprimer ton moi profond

    fille enracinée ds la nature
    nymphes et fée
    tu te veux ainsi
    et tu l'es, je le sais
    femme-arbre, fille-fleur,
    personne feuilles et saisons
    paiienne au sens noble du mot
    une sensibilité à fleur d'écorce
    une âme faible-forte
    nourrie de rêves
    et de vivant
    véronique tu es belle !

    Eki eder10/11/2013 20:44

    bsr véro, faner pour mieux reverdir. J'aime bien aussi cette période plus intérieure. Tes mots sont magiques. Muxu

    bellane10/11/2013 11:24

    magnifique,j'adore
    j'aime marcher dans les sous bois et sentir la terre a cette période
    bisous ma belle et bon dimanche

    Sophie 597610/11/2013 11:17

    Bonjour Véro,
    tu es de sortie aujourd'hui, c'est bien que ailles lui rendre visite ça lui fait une coupure à elle aussi ; Elle a beaucoup de travail alors ; chez moi c'est galère pour les devoirs quand elle n'est pas décidée ce n'est pas marrant ...
    Et oui les majorettes modernes c'est sportif lol j'ai découvert ça quand Clara s'est inscrite , et oui tout évolue !!!
    Un petit rayon de soleil ce matin c'est toujours bon a prendre !!!
    Je te souhaite de passer un bon dimanche, je ne te dis pas ce que Poussy à prévu de faire !!! lol !!!
    Gros bisous !!!

    a-j10/11/2013 08:30

    Chère Chatbada.
    Est-ce qu'il est dit que je viendrai toujours vers toi avec mon odeur de chien mouillé ?!
    J'ose espérer que non mais aujourd'hui, la force du vent fripon me donne de l'élan.
    Je sens dans mon dos son souffle puissant qui me pousse joyeusement vers toi et m'ébouriffe à plaisir, me faisant une tête de vieille chaise dépaillée...
    Le temps de me recoiffer un peu afin de ne pas t'apeurer et
    c'est avec plaisir que je prends le râteau pour venir, avec toi, écouter le chant des feuilles mouillées.
    Merci pour ce jardin paisible que tu nous offres.
    Et cette fois-ci, je ne partirai pas sans t'avoir chaleureusement embrassée.

    Cendrine10/11/2013 02:53

    Ma douce Véronique,

    Tes mots m'ont empli le coeur de chatoyantes émotions. Chacune de tes missives, sous forme de mails, lettres ou commentaires est une palette de sensations, un élixir d'amitié, une promenade à travers les cycles et les métamorphoses de Dame Nature. Je m'y reconnais, je m'y love et c'est délicieux.

    L'automne nous offre sa magie et le temps des brumes devient chemin initiatique, passage mélancolique et féerique sous l'arche du calendrier. Ta poésie crépite comme ces feuilles qui dansent, chamarrées de rêves et de pensées qui furent et qui seront... Temps des moissons mystérieuses, des larmes de pluie et de la rosée d'inspiration, premiers élans du feu d'hiver qui danse quand le jour s'obscurcit.

    Les créations sont magnifiques, leur beauté sauvage et leur plénitude me happe. La musique est enchantée.

    La tempête a soufflé bien fort, j'ai failli décoller avec mon parapluie sous le regard amusé de Christophe, trempé à côté de moi. Nous nous sommes réconfortés avec du thé aux épices et de succulentes viennoiseries... L'automne a rayonné tout autour de nous. J'ai pu prendre des photos de feuilles, d'écorces, des paysages romantiques et mélancoliques juste avant que la pluie ne déferle sur nous et qu'il soit largement temps de rentrer.

    J'ai la tête bien à l'envers à présent...rires! Je te souhaite un très agréable dimanche mon amie, gros bisous très affectueux, de tout coeur...

    Cendrine

    RépondreSupprimer
  7. Sophie 597609/11/2013 20:55

    Bonsoir Véro,
    L'automne est une belle saison avec ses couleurs, l'odeur des fumées des feux de bois ... En ce moment ça ne manque pas les feuilles qui volent car nous avons beaucoup de vent et de pluie aussi, les sols sont à saturation et il y a des petites inondations ici et là ;
    J'espère que tu vas bien et que pour Delphine ça se passe toujours bien ;
    Je te souhaite de passer un bon week end !!! Gros bisous et calins de marmotte Poussy !!! lol !!!

    thorigny danielle09/11/2013 18:09

    un peu de poésie dans ce monde morose, ça ravigote et ça apporte un peu de sérénité, cette douce mélodie apaise
    merci et à bientôt.

    chatbada16/11/2013 16:23

    Bonsoir Danielle,
    Le réconfort se trouve bien souvent au cœur de la Nature . Sentir, entendre ,voir , toucher et goûter ... ***tout simplement*** ...
    Heureuse de t'avoir apporté sérénité et apaisement .
    Une "douce mélodie" que tes mots déposés en mon jardin .
    Merci à toi .
    Je t'embrasse
    De tout cœur
    Véronique

    TititeParisienne09/11/2013 17:42

    Bonsoir Véronique,
    Hum l'odeur des feuilles mortes en automne, surtout après la pluie, j'adore ça. Je n'ai pas la chance de les ramasser, vu que je n'ai pas de jardin, mais je le regrette bien.

    Oh ! Je voudrais tant que tu te souviennes,

    Des jours heureux où nous étions amis,

    En ce temps-là, la vie était plus belle,

    Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui



    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,

    Tu vois, je n'ai pas oublié,

    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,

    Les souvenirs et les regrets aussi,



    Et le vent du Nord les emporte

    Dans la nuit froide de l'oubli,

    Tu vois, je n'ai pas oublié

    La chanson que tu me chantais



    C'est une chanson

    Qui nous ressemble,

    Toi, tu m'aimais,

    Et je t'aimais,

    Et nous vivions

    Tous deux ensemble,

    Toi, qui m'aimais,

    Moi qui t'aimais



    Mais la vie sépare ceux qui s'aiment,

    Tout doucement, sans faire de bruit,

    Et la mer efface sur le sable

    Les pas des amants désunis



    C'est une chanson

    Qui nous ressemble,

    Toi, tu m'aimais,

    Et je t'aimais,

    Et nous vivions

    Tous deux ensemble,

    Toi, tu qui m'aimais,

    Moi qui t'aimais



    Mais la vie sépare ceux qui s'aiment,

    Tout doucement, sans faire de bruit,

    Et la mer efface sur le sable

    Les pas des amants désunis

    Je te souhaite une très bonne soirée, je t'embrasse bien fort, Véronique

    RépondreSupprimer
  8. popopopo09/11/2013 16:39

    A l'écoute de la musique de l'automne, de ses feuilles rousses ou brunes
    qui flottent longtemps avant de se poser sur le sol mouillé
    j'écris, et je rêve,
    je marche ds la forêt qui laisse passer plus de lumière
    pieds nus, je ne prends froid qu'au cœur tu sais
    et te remercie pour cette ballade douce aubade à Novembre
    et ne vois ni la magie, ni la beauté de dame Nature si belle qui se dénude pourtant
    impudique et vraie,
    le marche tête basse ds un rêve fou de fin du monde
    pour un temps seulement
    je le sais, "Elle" me l'a dit, la fée du bois, à l'oreille,
    tu sais guy, ne crains rien, je m'en vais et te laisse
    en garde le jardin, et le grand pommier
    et la dernière rose couleur du temps d'hier
    alors je me sens rassuré, je marche,
    Puis m'éveille... la musique s'en est allée
    bizarre sans rupture ni bruit de porte et de volet fermé
    je resurgis, quel silence !
    la paix m'enveloppe et me vêt d'un manteau de soie à peine froissé
    l'hiver va tomber

    jill bill09/11/2013 16:05

    Bonjour chatbada.... trouvé sur le net aussi de chouette créa, dessin ou tableau avec cette morte que l'on ressuscite de fort belle manière... côté ramassage, deux bons mois à remplir la pelle... après elle se fera la neige.... ah en faire des bonhommes, sourire ! Merci pour le tout de charme, bises de jill

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire