A Isabelle ...

Sulamith Wulfing
Isabelle, mon amie ,
Nous avons échangé ,tant échangé depuis ces derniers mois plus que nous ne l'avions fait depuis notre rencontre il y a sept ans peu avant que la maladie obscurcisse ton ciel .
Je me souviendrai du jour où nous sommes tombées dans les bras l'une de l'autre .Nous pleurions de joie . Le cancérologue venait de t'annoncer une rémission . La maladie était toujours présente mais elle s'était endormie .
Nous sommes allées boire un café dans le centre de Lille . Je n'oublierai jamais l'étincelle d'espoir qui illuminait ton regard . Plus rien n'existait que l'instant présent , la chaleur de tes mains dans les miennes et l'indicible beauté de la vie .
L'éclaircie s'est éclipsée un jour de janvier de l'an dernier . Je t'attendais dans la salle d'attente , tu es sortie du cabinet du médecin .L'étincelle d'espoir avait disparu . 
Tu m'as dit :" Je vais me battre ma p'tite Véro .Je veux voir mes filles devenir femmes , je veux voir mes petits enfants courir dans le jardin .Je veux vivre ." 
Je t'ai répondu :" Je serai ton p'tit soldat" et tu m'as souri ... 
Nous avons parlé, tant parlé ... de la mort surtout ... sans tabou ...
Jeudi dernier, je t'ai appelée comme je le faisais tous les jours .Tu étais dans ton lit de souffrances , les Dises étaient à ton chevet .Elles filaient les derniers instants de ta vie ...

 Ce fut la dernière fois.

Tu es partie doucement dans un dernier souffle alors qu'une nouvelle semaine commençait à peine .
J'ai déposé un petit bouquet de perce-neige sur tes mains d'une blancheur immaculée ... comme un dernier sourire ,un dernier soupir de cet hiver dont tu espérais savourer la fin pour entamer une renaissance au nouveau printemps . 
Parce que le vent chasse les nuées, que les cieux s'entrouvent, qu'un rayon de soleil tire de la terre une fleur, que de sa corolle s'envole un premier papillon, les tiens te diront un ultime au-revoir en ce premier jour de Février alors que l'alouette montera vers les cieux .
Véronique
(Janvier 2014)


Commentaires

  1. nanou02/03/2014 19:10

    Bonsoir ma douce Véronique,

    je reste muette devant tes mots à cette amie que tu a soutenue pendant cette longue période de souffrance je suis bouleversé d'apprendre quelle ta quitté, que la maladie à finit par avoir raison !
    je m'enferme souvent dans ma bulle alors que tant de personne ne demande qu'à vivre et vouloir partager le quotidien des siens , c'est pas juste et j'ai honte de moi vouloir partir de cette vie que je trouve injuste.!!
    Je suis désolé de t'avoir laissé longtemps sans nouvelles et de ne pas avoir été à tes côtés dans cette nouvelles épreuve que la vie te fait traverser.
    En venant te rendre visite je ne savais pas se que je pourrais bien te dire, et que je finirais par te laisser une page blanche avec juste trois je ne t'oublie pas ....
    Je te laisse du clavier pour ce soir en te promettant de revenir plus souvent même si je n'ai pas grand chose à dire. Je pense très fort à toi je te remercie de ta présence à mes côtés en mon absence.
    Je te souhaite une douce et agréable soirée et un bon début de semaine.
    Je t'embrasse tendrement
    Nanou qui t'aime fort

    samy591025/02/2014 10:26

    Bonjour Véro , je ne peux pas répondre a cet article tant j'ai la gorge noué par la tristesse mais suis de tout coeur avec toi , bisous claudine

    Tatarinette20/02/2014 18:28

    Bonsoir Véro
    Je me suis extasiée sur le premier texte, et je me suis dit, que c'est beau ce que l'on peut faire avec les mots, "on peut dessiner", "créer des images"..et puis ensuite, un hommage à une amie disparue.Pardonne moi de te dire que ce texte est magnifique, et la tristesse qui en émane en même temps me bouleverse.Un livre..le livre de la vie, mais celui ci laisse un gout amer, et je suis de tout cœur avec toi, car je sais que les larmes ont brouillées les mots qui se dessinaient sous ta plume..
    Je t'embrasse bien fort.

    popopopo10/02/2014 17:11

    ne sois pas en peine
    la personne que tu aimes e st en paix
    tu l'es aussi
    tu as de la tristesse pasque
    *mais si...
    tu croyais en un au delà
    non pas y croire mais en être persuadée
    l'amour unit deux destinées
    su terre et ds l'espace temps
    pasque l'amour est un ciment d'éternité

    cheznous6205/02/2014 17:24

    Ton amie emportera avec elle ce dernier et sublime hommage de ton ressenti d'amitié sincère et se souviendra là haut de ton perpétuel soutien dans les bons et les mauvais moments ... sèche tes larmes Véro et garde son souvenir à jamais en ton cœur !!
    Je t'embrasse amicalement !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  2. lecrepuscule6205/02/2014 11:53

    Bonjour ma Véro
    As-tu entendu la tempête cette nuit? J'ai encore bien eu peur, ça a drolement soufflé chez nous mais pas de dégât.
    Comment tu vas ma puce et les petites de Isabelle comment vont-elles?
    En ce moment je suis un peu fatiguée et le pluie, que je déteste, n'arrange pas les choses
    Pour Delphine, je pense bien à elle et je la porterai dans mes prières, on craint toujours un peu les exams de nos enfants mais je sais que pour elle tout se passera bien.
    Je te souhaite ma beauté une merveilleuse journée
    Je t'embrasse très fort
    Méline

    Cendrine05/02/2014 01:56

    Ma douce amie, je viens au creux de la nuit, allumant l'ordinateur qui était resté silencieux depuis des jours. Je voulais te dire, une nouvelle fois, combien je suis désolée pour Isabelle et sa famille et combien j'espère d'apaisement pour eux, après la brûlure des larmes. Tes mots sont magnifiques, empreints de force, de douceur, d'amitié si ardente qu'on la sent briller, comme une flamme à travers les lettres tracées, les ciselures du destin. C'est un merveilleux hommage, tout en noblesse d'âme, en beauté, en sagesse, en émotions entrelacées... Tu sais combien j'ai souhaité à Isabelle de pouvoir surmonter l'évolution de sa maladie, j'ai allumé des petites bougies, j'ai fait ce que je pouvais, bien humblement et me sentant si "inutile" mais espérant...
    La magie l'enveloppe, la nourrit de sa force, dans ce ciel immense où baignent les âmes étoilées. Les premières fleurs de l'année embaument pour elles, elle est dans le sein de Dame Nature, aimée pour l'éternité...

    Je voulais également te souhaiter une bonne fête mon amie, en ce début février qui voit surgir petites fleurs précoces et couleurs charmantes. Je te souhaite de très belles choses et je souffle vers toi mes pensées douces, merci pour ce bouquet d'amitié dont je ressens la présence...

    Encore toute mon affection pour Isabelle, je l'embrasse et je t'embrasse avec une profonde tendresse, gros bisous pour Delphine.

    Que ta nuit soit belle, que la tempête éparpille nos voeux et nos pensées ardentes...

    Cendrine

    Carole04/02/2014 23:28

    Bonsoir véro merci de ton gentil com,je suis comblée en mamie la 3iéme et en juillet un ou une 4éme,c'est du bonheur qui nous aide,des sourires des areus des calinous qui font avancer,Ce qui est dure aussi c'est de porter la souffrance de ceux qui restent ou qui l'ont dure à lutter avec la ^personne malade,Des moments durs de vie,Pensée à ton amie et à toi et aux siens,un bisou pause Desyle Marie.

    RépondreSupprimer
  3. Une fleur de Paris04/02/2014 12:09

    Bonjour ma Véronique ... C'est notre fête aujourd'hui, vive les Véronique !!
    Je t'embrasse bien fort, Véronique

    therese04/02/2014 09:47

    Je vient te faire un petit coucou , et te souhaité une belle journée .Il fait beau en Sologne.J'espère que c'es la méme chose dans ta région
    Je t'embrasse trés fort

    Jacqueline04/02/2014 08:45

    Bonne fête à vous Véronique
    Tout tout plein de bisous
    Pour vous
    De nous .
    Belle journée surtout.

    ♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.03/02/2014 12:23

    pschuttt ne vais rajouter mot.......elle ne souffre ..elle n'angoisse plus...elle .....

    Jacqueline03/02/2014 11:17

    Bonjour Véronique
    Bel hommage que vous lui rendez là.
    La vie est bien injuste parfois ............. surtout pour celles et ceux qui restent.
    Belle et douce semaine à vous .

    Chatbada03/02/2014 16:55

    Beaucoup d'interrogations sur le vraie sens de la vie lorsque la mort frappe prématurément entourée de trop de souffrances .
    Avec le temps, j'ai appris que nous faisons tous partie d'une unité avec l'ailleurs .Il existe une continuité entre la vie et la mort .Nous passons le relais de la vie à notre descendance .Nous transmettons la formidable étincelle de vie .La vie est un don .Il faut croire en elle et vivre l'instant présent intensément car il n'est que dans l'instant présent que l'on est conscients de notre existence personnelle, dans un monde d'hommes qui passent, vivent dans notre environnement terrestre et trépassent, sans que l'on ne recroise leur chemin de vie ...
    De tout coeur avec vous chère Jacqueline .
    Je vous embrasse
    Véronique

    jill bill02/02/2014 17:55

    Bonsoir Véronique.... une jeune dame à te lire, avec des filles encore au nid comme on dit, dieu que c'est triste tout cela....Une maladie qui a encore le dessus de nos jours... je t'envoie mes amicales pensées, ainsi qu'une pensée pour la famille de ton amie Isabelle qui doit être dans un chagrin sans nom.... Bien à toi, bises de jill

    RépondreSupprimer
  4. popopopo01/02/2014 18:47

    ton amie s'en est allée
    es-tu sûre qu'elle soit partie
    concentre-toi, pense, ^rve éveillée
    elle est tout près
    certes onn ne la voit pas
    mais l'animal familier sent encore sa présence
    elle est là aussi ds l'air subtil du soir
    elle te regarde te surveille te protège
    met sa main sur ton front
    et t'apaise
    et tu souris
    va sur sa tombe, essuie une larme,
    et lui demande si elle est sereine
    ses enfants sont vivants
    et la continueront
    Alors tu sentiras une présencema mère parlait ainsi à sa mère
    et c'est droll, ss dte la lumière d'Algérie,
    je me tenais à son co^té et ne ressentais que du bonheur
    ma mère pleurait, moi je voyais les papillons
    se poser sur le granite, un instant
    il est vrai que j'avais sept ans
    mais j'ai gardé encore l'approche sereine de la mort
    non due a la guerre, à un accident
    mais due à la vie
    j'avoue que la pensée de mon départ
    m'angoisse parfois,
    mais la seule chose qui m'importe est le bilan de mon utilité sur terre...
    Ton amie est là, t'attend, sans te presser
    tu la reverras
    et aime ses enfants

    lecrepuscule6201/02/2014 18:44

    Bonjour ma douce Véro
    Je pense que ce jour a dû être bien éprouvant pour toi et la famille.
    Tu as conduit ton amie dans sa dernieère demeure, maintenant seul le souvenir restera, le souvenir des joies partagées, le souvenir des moment passés ensemble, alors aujourd'hui ma douce amie de coeur, si je comprends ta souffrance, je te dis la vie continue, l'examen à Delphine, Delphine qui a aussi besoin de toi.
    Il faut te remettre en chemin, le chemin de ta vie et reprendre ta vie là où tu l'avais surement laissée, étant dans la peine.
    Je suis avec toi et je pense souvent à toi.
    Je suis contente de ton com qui m'a un peu rassurée.
    Je te souhaite ma mignonne une merveilleuse soirée en espérant que Delphine est revenue.
    Je t'embrasse très fort
    Ton amie de coeur qui t'aime beaucoup
    Méline

    RépondreSupprimer
  5. Une fleur de Paris01/02/2014 16:04

    Bonjour ma Véro,
    Merci pour ton gentil commentaire ... La vie est si injuste.
    Mon amie Eliane, qui est en photo sur mon blog, est atteinte d'un cancer des poumons. Elle vit avec un poumon aujourd'hui, se fatigue très vite. Ce crabe nous enlève toutes les personnes qu'on aime.
    Je serais toujours là pour elle.
    Bonne fin de journée ma Véro, je t'embrasse bien fort, Véronique

    Ymi01/02/2014 09:35

    Tristement, en pensées avec Toi, avec Elle.
    Avec infiniment de tendresse, je te serre contre moi et affectueusement, je t'embrasse.

    fanfan7631/01/2014 23:37

    Bonsoir Véronique, je suis bien triste pour toi, et c'est terrible pour ton amie de ne pas avoir vu ses enfants grandir! Pensées à toute sa famille.
    Quant à moi, j'ai eu cette chance, quand il y a une vingtaine d'années à l'annonce d'une grave maladie, j'ai eu avant tout cette grande peur de ne plus pouvoir m'occuper de mes deux filles et de ne pas connaitre mes petits enfants... Pensées affectueuses à toi, chère Véronique. fanfan76

    Une fleur de Paris31/01/2014 18:55

    Je pense à toi ma Véro ...

    mystère0131/01/2014 15:47

    bonjour ma Véro
    je suis triste pour toi et sa famille , c'est terrible cette maladie .Isabelle serai fière de toi pour l'hommage que tu lui fais . bisous Véro .

    Yog La Vie31/01/2014 13:56

    Bonjour Véronique et à tous,
    Ce crabe, nous pouvons nous en prémunir en changeant complètement notre alimentation.
    Voici un site que je suis depuis le mois de mai. J'expérimente et je retrouve la santé.
    http://vivrecru.org/le-cancer-un-epouvantail/

    Isa31/01/2014 11:18

    :( - troublant... il s'agit de mon prénom et de plus mon beau-père est atteint par un crabe également... Je t'embrasse en ces nouveaux moments difficiles...

    RépondreSupprimer
  6. eryayo30/01/2014 21:26

    Et moi je me souviens de tes mots concernant ton amie.... de tes espoirs... puis de tes doutes....
    Ne baisse pas la garde petit soldat, le mari et les enfants d'Isabelle ont besoin de ta grande force maintenant, plus que jamais. Je sais, la vie est un éternel recommencement....
    Je suis de tout cœur avec toi, si tu as besoin de partager ta peine, tu n'hésites pas hein !!!
    Gros bisous ma petite Véro. Je serai à coté de toi samedi, tout près, tout près. Courage.

    lecrepuscule6230/01/2014 20:52

    Bonsoir ma merveilleuse amie de coeur
    Je suis bouleversée par "le sublime" de tes mots et la tristesse m'étreint, déjà de te savoir dans le chagrin et de sav er ses petites filles orphelines de leur maman.
    Oui Isabelle a rejoint la cité céleste, le pays de l'éternité emportant avec elles ton bouquet de perce-neige que tu lui as mis dans les mains.
    Elle ne fait que nous précéder, un jour tu la retrouveras, ses bien-aimés la retrouveront<<<<
    Je te dis courage ma mignonne pour les derniers devoirs à accomplir, je suis avec toi et je pense à toi
    Je t'embrasse très fort en te souhaitant une grand paix intérieure
    Je te laisse ce texte bien connu, ce que t'aurait dit Isabelle
    Méline

    --------------------------

    L'amour ne disparaît jamais, la mort n'est rien.
    Je suis seulement passé dans la pièce à côté.
    Je suis moi, tu es toi.
    Ce que nous étions l'un pour l'autre nous le sommes toujours.

    Offre-moi ton nom pour toujours
    Parle-moi comme tu l'as toujours fait.
    N'emploie pas un ton différent, ne prends pas un air solennel ou triste.

    Poursuis ton sourire qui nous faisait rire ensemble.
    Prie, souris, pense à moi.
    Prie pour moi.
    Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été,

    L'existence dans la vie signifie tout
    Elle est ce qu'elle a toujours été.
    Le fil n'est pas coupé.
    Pourquoi serais-je hors de ta pensée simplement parce que je suis hors de ta vie...
    Je t'attends, je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.
    Tu vois, tout est bien.

    Charles Péguy .

    therese30/01/2014 19:57

    Ho ma douce Véro qu'elle tristesse . Une petite fée vient de s'envoler , ho tristesse . Moi j'ai vu mes fille grandir et c'est un grand bonheur qu'elle ne vas pas connaitre . Je pense a toi son amie et a sa famille . Bon courage douce amie . A bientot , je pense beaucoup a toi .
    Je t'embrasse trés fort .

    Carole30/01/2014 18:20

    Bonsoir véro,rémission rémission je n'ai pas cherché à savoir ce qu'il voulait dire,de perdre une personne qu'on aime nous crève le coeur,c'est dur c'est dur,je t'embrasse du fond de mon coeur.

    Une fleur de Paris30/01/2014 17:49

    Quel bel hommage ma Véro, j'en ai les larmes aux yeux ... J'aimerais de dire tant de choses, mais les mots ne sortent pas.
    Isabelle est dans ton coeur à jamais et de là-haut elle veille sur toi ... Je t'embrasse très très fort mon amie ...

    RépondreSupprimer
  7. popopopo30/01/2014 15:23

    isabelle est partie
    tu es malheureuse
    je le suis aussi
    c'est droll comme la force de la pensée
    voyage ds l'espace et le temps,
    tu aimais cette personne,
    je ne cherche point pourquoi
    sinon ton amour qui suffit
    tu ne crois pas en dieu
    m'as-tu dit par honnêteté
    en confidence,, mais en l'au delà ?
    comment alors faire pour se retrouver?
    sinon c'est le néant, la nuit sans mm une étoile
    sans un bruit,
    impossible qd on s'aime
    pasque tu l'aimes encore, et tu as fait passer
    le message de l'amour, et que cela dure longtemps
    isabelle est un prénom de racine hébraique
    comme salomé, c'est ds le paradis de la bible qu'elle se trouve
    tu peux te demander : où popo voit tt cela ?
    Mais ds le frémissement des mots que tu emploies
    "voir ses enfants grandir", te maintiendra en éveil
    et qd tu finiras par te fondre ds l'infini
    tu seras rassasiée de la vie
    Tiens-lui la main ds tes rêves,
    monte la garde petit soldat
    tu parles si bien au cœur des hommes
    c'est une grâce que l'on t'a donnée
    celle d'aimer par dessus le temps
    et la distance
    guy

    jamadrou30/01/2014 14:31

    grande tristesse que ce départ de ton amie Isabelle
    puissent ses L lui permettre de voler là-haut.
    Sa famille aussi aura besoin de ton amitié.
    mes douces pensées Chatbada.

    Gavotte30/01/2014 13:57

    Encore un drame qui te touche ...que te dire si non que je comprends ta peine et ta révolte !
    Quelle saleté ce crabe ! Tant de personnes concernées autour de nous !

    Je t'embrasse et te dis bon courage

    Signé Gavotte en anonyme car impossible de passer mon adresse mail

    RépondreSupprimer
  8. Ma douce Véronique,
    Les mots sont des pétales qui se posent sur nos coeurs. Je me souviens de tout ce que nous avions échangé au sujet d'Isabelle, des petites bougies que j'avais allumées pour elle et je ressens ton émotion en relisant tes mots.
    Mille et une pensées d'amitié, avec ma sensibilité brodée entre les lignes.
    Je t'embrasse très affectueusement en ces journées illuminées par le souffle doré d'Ostara. Cendrine

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés