C'est alors que j'ai compris ...


Je suis née le 16 juin 1964. Quadragénaire depuis au moins 5 ans et des poussières. « Tu es poussière et tu retourneras en poussière ». Glurp !

Bein,  y’est trop de bonne heure ! Y’a trop de bonheurs encore à venir !

Il me semble toutefois avoir atteint le sommet de l’Everest et redescendre lentement au camp de base, un peu étonnée de la rapidité de mon expédition; essoufflée, étourdie; euphorisée et consciente de l’altitude. Le vide m’aspire.

Mais ma nature a horreur du vide. Je résiste, stoïque.  Légers vertiges, angoisses

 des « profondis clamavi ad te, Domine », euh….ce doit être l’ivresse de l’altitude.

Un épais brouillard enveloppe le pied de la montagne alors que d’où je suis, je vois si loin. Si loin, là-bas… derrière moi…      

 

À six ans, vingt ans, c’est vieux. À vingt ans, quarante ans, c’est loin. À cinquante ans, soixante-dix ans, c’est dans quelques minutes. Ensuite ??? Tout est relatif.

 

À l’âge de raison, la première cloche met fin à la récréation de la toute petite enfance. La maîtresse d’école (on les appelait ainsi) d’un mouvement sec et répété du poignet,  fait tinter le grelot de la sagesse et de la connaissance. Ding et dong. Digne et docile,  je prenais le rang, je rentrais dans le rang, je venais du premier rang .

 

Écrire, mais surtout lire, furent pour moi des joies indicibles : Martine chez Tante Lucie, Sylvain et Sylvette et la ferme abandonnée, Bécassine à la mer ont jalonné mon enfance, les exploits de Fantomette, Alice Détective , Le rayon vert  m’ont fascinée et lentement amenée à découvrir le pouvoir de la littérature. J’allais d’enchantement en enchantement, de découvertes en découvertes. Je vivais, je me dédoublais, je me quintuplais, je me décuplais, je me…   Je, Me, Moi.

 

J’aimais passionnément, je voyageais, j’étais agréablement terrorisée par des malfaiteurs, j’assassinais sans méchanceté d’horribles bonhommes, j’absorbais du poison sans en souffrir, je bataillais victorieusement contre les Anglais à Orléans ;  je recevais les hommages courtois des chevaliers du Moyen Age. Je vibrais passionnément, je me gorgeais d’aventures, les histoires transgressaient ma propre histoire. « Laurence, ma sœur Laurence, ne vois-tu rien venir ? »

 

Ma vie, elle,  m’entraînait à bride abattue, dans des sentiers battus et longuement débattus :  amour, mariage, maternité , désamour ... les choses de la vie en somme.  

Aujourd’hui, je repense à la chanson  « C’est à trente ans que les femmes sont belles. »  Comme je l’ai cru ! J’avais trente ans, hier. Plus de 15 années se sont passées. La vie est un éclair, disait l’autre. Je pense qu'il faut avoir passé le cap de la cinquantaine, pire le Cap Horn pour en saisir tout le sens.

 Maintenant que la maturité commence à graver sur mon visage les lignes de ma vie, le temps sculpte son oeuvre. Je suis la statue de la Liberté, la Piéta de Michel Ange, la mère et son enfant de Rodin. Je suis l’oeuvre du temps et j’en suis fière. Je suis unique dans toutes les acceptions du terme et c’est plus vrai que jamais. L’un de mes anciens amoureux m’appelait la Déesse de Mulot qu’il confondait évidemment avec la Vénus de Milo. La méprise culturelle me hérissait. Aujourd’hui, je goûte encore le compliment. Un mulot, c’est si petit, si mignon . Et puis, la Vénus de Milo n’a pas de bras . J’enlace bien mieux qu’elle .Na ! 

J’ai déjà pensé que la beauté n’appartenait qu’à la jeunesse ! Qu’à ma jeunesse.  Pffff ! Tout est si relatif.  

Dans la jeune vingtaine comme la méchante reine dans Blanche-Neige, je consultais la psyché : « Miroir, miroir, dis-moi si je suis belle ».

Toutes les semaines,je faisais le test de la balance bouleversée à l’idée que l'aiguille puisse vaciller à droite. Maintenant, je me satisfais de la regarder du coin de l'oeil …Tout est si relatif.

A vingt ans, j’avais inventé une sorte de yoga : je me couchais à plat sur le lit, j’inspirais profondément, je retenais mon souffle pour attacher… mon jean . Maintenant, je suis heureuse qu’il y ait encore des jeans à ma taille dans les boutiques de "djeunes",  et je me paie quelques mèches blondes pour camoufler ce blanc qui commence à pointer à la racine et  que l’on ne saurait voir.  A vingt ans, j’étais profondément tourmentée parce que je ne possédais pas de fossettes mutines sur les joues. Maintenant, j’en ai quelques-unes sur les fesses et je ne m’en réjouis pas pour autant. Tout est si relatif.

  

J’ai dilapidé une petite fortune en petits pots remplis du rêve crémeux et parfumé d’un idéal de beauté. Bercée d’illusions, je fus. Là, je me berce avec mon chat sur les genoux. Il m’arrive encore certains soirs de me tartiner la frimousse dans l’espoir d’atténuer les stigmates du temps. Je me bats contre mes contradictions, mais je me bats aussi pour que les jeunes femmes, mes petites sœurs, n’oublient pas leur personnalité au profit des industries d’Aphrodite, pour qu’elles combattent lucidement les Chimères de Jouvence. Comme tout est relatif !

Pour quelques centaines d'euro tous les semestres  plusieurs de mes « coreligionnaires- quadragénéraires» s’injectent des toxines botuliques paralysantes pour…paralyser le temps. Mais « Tempus fugit » quand même !

 

Je suis aussi devenue très épicurienne. « Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie » disait Ronsard au XVl ième siècle. Et avant lui Épicure. Je cueille, je cueille, je recueille.

 

 Je pense à moi. Je, me, moi. Il est temps parce que le temps…le temps, le temps, le temps et rien d’autre…parce que, pour combien de fois encore reviendra le temps des lilas et des cerises ? Comme je les hume ces fleurs et ô combien je les déguste ces fruits ! Délectation de petits bonheurs ! Dire qu’avant, l’idée du bonheur, c’était la virée du samedi soir et un voyage au pays des cocotiers . 

J’ai aussi appris qu’il est doux de se gorger de péchés pour ensuite sentir les petites pointes de la culpabilité. C’est bien mieux que les pointes d’arthrose. Oublier et recommencer tant qu’on peut, sans faire de mal évidemment.  Etre faillible, c’est être vivant ! Pardonnons-nous, mes bien chers ami(e)s.

 

Les péchés de jadis ne sont plus péchés.

Ciel ! Tout ce qu’on a raté ! J’enrage ! Il faut vite transgresser les règles, se rebeller, vite, vite, vite. Mieux valent les remords que les regrets . Je veux pécher. J’ai toujours adoré la « pêche »… Tant qu’on peut tenir la ligne et qu’on rêve que ça mord… Puis je veux mordre dans cette pêche bien mûre. J’ai la pêche !  Il y a plusieurs sens à un mot; il y a plusieurs sens à ma vie. Tout est incroyablement relatif.

 

Et arrivera la cinquantaine et avec elle, cette compréhension soudaine de la théorie de la relativité.

Einstein, c’est moi ! Chatbada et la déesse de Mulot aussi !

Je vous l’ai dit :  Tout est si relatif !
(Juin 2011)


 

Commentaires

  1. eryayo11/11/2011 01:30


    Comme ce texte est vrai !!! Comme je dis à mes enfants, apprécier le moment !!! un moment de bonheur, un jour heureux !


    ton blog est magnifique, ainsi que toutes ces photos, un grand merci. bise
    ***
    Carole15/07/2011 13:43

    Un réel plaisir de vous lire ce matin du 15 juillet, je cherchais de belles citations d'Og Mandino et suis tombée sur votre site, c'est inspirant, touchant et je tenais à vous en faire part, je
    suis née moi aussi en 1964, en septembre, et j'ai apprécié vos propos sur ce thème... !


    La jeunesse est dans le coeur, personnellement je n'étais pas "jeune" dans mon enfance, les soucis étaient trop présents... maintenant je suis de plus en plus légère, jeune quoi. Je vous suivrai
    te temps à autre ! BONNE JOURNÉE
    ***
    coccinelle95926/06/2011 22:19

    Coucou ma Véro comme tu me fais rire quand tu dis devenir épicurienne beh moi aussi figure toi mais il est peut être un peu tard pour moi comme j'aime la vie j'ai bcp réfléchis durant ma cure
    j'étais avec une amie et avons échangé sur remords et regrets j'aimerais en discuter avec toi gros bisous ma Véro d'une amie qui t'apprécie bcp
    ***
    marie-claude20/06/2011 14:45

    Madame Yog m'envoie lire votre texte


    Elle l'a trouvé beau


    Nous trouvant peut-être des points communs ...


    Comme vous, je suis née un 16 juin


    plus tôt que vous, en 1952


    et je puis vous dire que la vie devient de plus en plus belle avec l'âge !


    Bon anniversaire .
    ***
    dani-elle19/06/2011 18:44


    je suis confuse véro, je te souhaite un très bon anniversaire et plein de petits bonheurs au quotididien . je pense que tu as raison, dans la vie il est important de relativiser, être
    naturelle et vivre au présent;


    Belle fin d'après-midi, muxu ensoleillé.
    ***
    DANIELLE19/06/2011 16:57


    Merci Véro pour ton gentil message, moi aussi je t'aime beaucoup,tes mots, tes pages, sont si vrais que souvent je m'y reconnais, moi j'ai vingt années de plus et tu vois je crois toujours au
    bonheur et à l'Amour le vrai,l'Amour que l'on dit inconditionnel, souvent je passe pour quelqu'un à côté de la plaque comme disent certain pourtant je vie et j'agis naturellement ; je viens
    de rentrer d'une Kermesse à la chapelle de Saint Christophe à Puisserguier dans l'hérault, une journée pleine de bonheur , messe en plein air , repas pris ensemble avec les prêtres, jeux dont
    j'ai participé et gagné pour mon David , tu sais je me suis rendue compte que nous sommes toujours récompensé de nos bonnes actions. J'aime beaucoup ton texte d'ailleurs je pensais faire
    une catégorie spéciale avec les textes de mes amis es que j'aime beaucoup etje pense bien que tu sera la première. Très bonne soirée ma douce amie je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  2. sophie.76.over-blog.com19/06/2011 15:33

    Bonjour Véro j'ai oublié ton anniversaire je suis vraiment désolée ... Bon anniversaire en retard ... J'espère que tu passes un bon dimanche de fete des pères auprès des tiens ... Gros bisous ...
    ***
    Barbara19/06/2011 10:19


    Mia carissima Veronica ... mi accorgo di essere in ritardo, ma spero che gradirai ugualmente i miei più affettuosi, calorosi, amichevoli, teneri auguri di BUON COMPLEANNO
    !!!!


    Ti auguro di passare una buonissima domenica
    ***
    mokalona18/06/2011 19:00

    JOYEUX ANNIVERSAIRE, VERO !!!!


    QUEL BEAU TEXTE ...TU AS TOUT COMPRIS... TELLEMENT TELLEMENT VRAI...


    ET QUAND ARRIVERA LA SOIXANTAINE, TU DIRAS, COMME MOI...LA VIE COMMENCE A SOIXANTE ANS, QUAND L'HEURE EST ARRIVEE, QUE L' ON PEUT PRENDRE ENFIN LE TEMPS, DE SE REPOSER EN TOUTE LIBERTE... ET NOUS
    AVONS LE DROIT DE NE PLUS ETRE SAGES, LE TEMPS NE NOUS A PAS RENDU VIEUX, MAIS EN ATTEDANT LE GRAND VOYAGE, IL FAUT PENSER A ETRE HEUREUX...CARPE DIEM !!!


    PENSEES AFFECTUEUSES ET GROS GROS BISOUS. A BIENTOT....


    MOKALONA (MONIK)
    ***

    momo4818/06/2011 00:34


    Bojour véro, j'espère que ta journée d'aniversaire a été superbe, et que tu as eu de beau cadeaux même si ce n'est qu'un bisous c'est toujours bon..Je suis toujours sincères avec mes
    amies même si elles sont virtuel et je tiens à elles et à eux..C'est parfois ma raison à moi de continuer d'exister..Pour la fête des papas t'inquiète pas il y a bien longtemps que j'en ai fait
    mon deuil de toute façon je saurai pas faire car jamais fait, tu embrasseras le tien deux fois plus à la place.. gros bisous mon amie et bon week-end..
    ***
    SylvieG17/06/2011 21:51

    Bonsoir Véronique,


    J'ai adoré lire ton texte et je m'y suis retrouvée, reconnue à bien des reprises. Un sourire aux lèvres je l'ai terminé en me disant "que c'est bien vrai". Nous sommes proches en âge (je suis de
    68) et j'avoue que ces réflexions auraient pu être pour beaucoup les miennes. Tu es Gémeau comme mon mari qui est du 9 juin 62...


    Je te serres dans mes bras et t'embrasse très affectueusement pour te souhaiter un très, très joyeux anniversaire.


    Sylvie
    ***

    momo4817/06/2011 02:48


    BON
    ANNIVERSAIRE MON AMIE


    Que cette journée t'apporte plein de petits bonheur et comble tout tes désirs..Gros bisous ma véro et profite bien..
    ***
    Roger16/06/2011 15:28


    Un etit passage juste pour te déposer un bouquet pour ton anniversaire
    ***

    TititeParisienne16/06/2011 12:38


    BON ANNIVERSAIRE MA VERO. TOUS
    MES VOEUX DE BONHEUR. JE T'EMBRASSE
    BIEN FORT, TON AMIE VERONIQUE.
    ***
    carole16/06/2011 11:27


    et un bon anniversaire la gémeaux avec un joli bouquet de roses et des bulles de champagne,gros bisouxxxxx
    ***
    carole16/06/2011 11:24

    bonjour véro,je me pose aussi beaucoup de questions sur tout,on est de la mème génération,sylvain sylvette,fantomette et jeans allongé sur le lit pour le fermer,rire,ainsi va la vie,cheveux gris
    aussi à la racine et bientot la ménopause,rire,enfin le tout est de se dire que la vie va tant qu'on arrive çà gérer les choses de la vie,mème si pas facile,il faut en avoir des forces,rire,bon
    jeudi,temps bof ici.
    ***
    louna8116/06/2011 09:54

    bonjour ma puce , je tape avec une main, le bras gauche en echarpe, pas grave mais du coup faut que j'attende qu'on m'amene demain chercher alex...parce que je la prend qd meme...mais je ne
    voulais pas passer sans te souhaiter un tres tres bon anniversaire ma cherie..je voulais venir plus tot mais pas de chance..je t'embrasse le plus affectueusement du monde , toi ma plus chere amie
    qui m'offre une page de magnifique kecture chaque jour que je viens...qui m'aide a m'evader un peu de cette vie de grisaille ...47ooo bisous ma puce

    RépondreSupprimer

  3. mystère0116/06/2011 08:45


    ****** joyeux anniversaire ma véro *****
    ***
    :0091: :0010: :0085:16/06/2011 08:12

    Heureux anniversaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    ***
    primavera16/06/2011 07:03




    Buongiorno Vero,


    Buon compleanno a te ! J'ai beaucoup aimé ton billet, tu es encore très jeune, ....mais il n'y a pas d'âge pour rester jeune, tout dépend de l'esprit, du regard que tu portes sur la
    vie, sur les autres.... bientôt 76 ans et c'est toujours très agréable d s'entendre dire que tu es radieuse et encore jeune... bien entendu, je ne monterais plus les marches du
    Sacré-coeur aussi allègrement que par le passé, quand je vais au Mont-Saint-Michel je ne monte plus jusqu'à l'Abbaye.... c'est devenu trop haut, innaccessible, mes jambes fatiguent plus
    vite...mais il existe tant d'autres centres d'intérêts, il suffit de savoir se renouveller, de savoir vivre avec son temps.


    Bellissima giornata a te.


    Bacioni

    ***
    Gavotte15/06/2011 22:13

    Comme j'ai peur de manquer de temps je préfère prendre de l'avance pour te souhaiter un très bon anniversaire!


    Ton texte est superbe mais me semble un peu triste, je vais le relire à tête reposée et je repasserai





    Pluie de bisous avec mon amitié!
    ***
    Roger15/06/2011 15:47

    Bonsoir Véronique, c'est le grand jour demain et jespère que tu seras gâtée; La galanterie c'est d'oublier l'âge mais pas l'anniversaire et moi je te le souhaite tout simplement mais très
    sincèrement.


    Grosses bises d'amitiés Véronique, mon épouse est du 10 Juin 1964 c'est peut être une coïncidence mais c'est un signe du zodiac qui me convient.


    A bientôt


    Roger
    ***

    RépondreSupprimer
  4. POPOPOPO GUY15/06/2011 13:11

    j'ai lu un texte qui m'a ému


    plus encore pris a la gorge


    pincé au coeur


    ébloui de tendresse


    oui, les gemeaux, je n'y croyais pas a ces trucs d'astrologie


    et un jour de coiffeur en sortant de l'armée


    je trouve un paris match avec un article de fond sur les signes


    il y avait une suite; je sortais alors avec une "vierge", elle correspondait étrangement


    qd j'ai trouvé Gemini, tout semblait juste sauf ma pierre la turquoise absolument et non le grenat


    metier: explorateur artiste professeur etc


    je ne crois pas au hasard ni aux coincidences


    alors? je ne sais tj pas


    tu décris ce temps qui passe


    que tous les poètes musiciens ont joué au violon


    tes rides, st celles du rire, elles remontent au coin des yeux j'en suis sûr


    ce que tu contes me touche au plus profond


    ton ami gigi trouve des peintures de si bon gout


    *J'ai lu cette fois tes coms reçus


    et ils se ressemblent tous : de l'amour de la tendresse de l'humilité


    et louna particulièrement


    ce fut un plaisir de te lire, ça l'est, ce le sera


    guy


    Les qualités des Gémeaux :

    • Compréhensif
    • Relationnel
    • Sensuel
    • Curieux d'apprendre
    • Observateur
    • Communicatif
    • Sait se faufiler dans la vie - Débrouillard
    • Généreux
    • Excentrique
    • Génial


    Les défauts des Gémeaux :

    • Inconstant - Instable
    • Menteur
    • Simulateur
    • Agité
    • Bavard
    • Superficiel
    • Nerveux - Peine à trouver son calme
    • Immature


    ne prends que le meilleur de tout cela


    je suis d'une fidélité absolue ascendant mars

    RépondreSupprimer
  5. bellane over-blog.fr15/06/2011 06:54


    moi je suis de 1952 ***bisous
    ***
    nessa:0091:14/06/2011 19:20


    C'est superbe! dans ton écriture de tes autres textes je te voyais plus jeune, c'est donc que tout est en la tête :) gros bisous
    ***
    DANIELLE14/06/2011 19:19

    tu sais véro moi je suis sexagénaire et des poussière et moi aussi je dis qu'il est trop tôt , j'ai encore plein de chose à rattrapper, mais nous ne sommes pas maître du destin, alors profitons
    de la vie le mieux possible


    je t'embrasse mon amie
    ***
    cheznous6214/06/2011 17:00

    Bonjour Véro,


    J'émerge de mon long week end pour venir te faire un petit coucou et te remercie de ton gentil com et de la jolie image "le temps des cerises" qui l'accompagnait !


    Tu devrais écrire un livre avec tout tes ressentis ... as-tu fait des études de philo ou est-ce inné ? J'aurai bien du mal de si belle manière à exprimer mes sentiments !


    J'espère que tu vas mieux et que tu es moins soucieuse en ce moment.


    Je pense bien à toi et te souhaite une douce semaine mon amie d'ici !!





    Bisous du coeur !


    Nicole
    ***
    musicolyre14/06/2011 14:24

    Bientôt 60 ans comme "Piaf" je ne regrette rien.Pas de produits anti âge(pas encore frippée) lo!!!De plus en plus d'autodérision et j'ignore les jugements bêtes et futiles ,j'essaie de
    vivre chaque instant comme si c'était le dernier.J'ai peur de la déchéance mais pas de "La faucheuse".Quand je dis cela je passe pour une farfelue non c'est juste ma philosophie de la vie.Bon
    mardi.BB
    ***
    tatarinette:0071:14/06/2011 12:36




    Bonjour Véro


    Super ton texte sur la vie qui coule..Je suis passée par là..bien sur..Je me souviens, il me tardait d'avoir 13 ans pour aller avec les garçons..je voulais viellir très fort.....!!! tellement que
    j'ai l'impression que c'était....hier!!


    Ciel mitigé mais souris active!! un coucou avant de préparer le repas..


    Gros bisous Bon mardi
    ***
    mystère0114/06/2011 10:34



    bonjour ma véro , c'est un très beau texte et si bien écris !!! je lisais aussi les martine et les sylvain et sylvette , en plus c'était le prénom de mon grand-père !!! la vie se
    fait, se défait et se refait, c'est ainsi .... et c'est avec l'age adulte que l'on prend du recul et que l'on s'interroge .... j'avais un prof de français qui nous disait toujour
    ***
    momo4814/06/2011 03:39

    SUPERBE !! simplement magnifique, j'adore ce récit ma véro il est tellment vrai et combien de nous on fait plus que le quart de ton récit toutes nous y avons cru parfois nous avons
    un tout petit peu réussi, mais parfois nous avons énormément échoué, c'est le propre de la vie et plus elle s'enfuie plus on s'y accroche en laisant de côté toute ces futilités qui ne nous
    servent à rien... Mais comme tu le dis si bien c'est lorsque l'on passe un certain âge que l'on en prend conscience.. Ce w-k pour moi a été calme, ma moitié à assayé son nouveau joujou et
    moi le mien ..J'espère que ta petite famille va pour le mieux.. Comme je sais que tu adores faire du vélo regarde un peu celui la hihihi VTC flambant neuf le nouveau joujou de ma
    moitié..gros bisous ma véro et bon début de semaine..
    ***
    sophie.76.over-blog.com13/06/2011 18:05


    Comme tu as bine écrit j'ai le sourire aux levres de te lire !!! Moi aussi j'ai essayais de bloquer ma respiration pour le jean mais j'ai une de ces tete quand j'ai vu le bouton sauter juste
    après !!! Je n'utilise pas de crème anti age, je ne suis pas convaincu de leur utilité !!! lol !!! Je verrai mieux de me soucier de mon poids car je m'ennuie, je boulotte et ... je grossi !!!
    Bouh ... Bonne fin d'après midi !!! Je penserai encore plus à toi quand je verrai un livre de Martine dans la chambre de Clara, elle n'aime pas trop, moi j'adorais !!! Gros bisous !!!

    RépondreSupprimer
  6. gigi13/06/2011 17:26

    Ma Véro, une fois encore je vais me répéter "simplement magnifique" ton texte, ton constat sur la vie, le temps qui passe etc....


    Que dois-je raconter du bout de mes 74 ans qui se pointent chaque jour un peu plus ? Moi je suis Scorpion et comme le Phénix je renais perpétuellement de mes cendres, au grand dam des soucis qui
    ont assailli et assaillent sans relâche ma vie.


    Ma vie ? Je n'en vois pas le bout...La vie est trop belle à vivre malgré les embûches qu'elle met sur notre chemin. C'est pour mieux se relever et sans faillir je me relève toujours.


    Non mais ! C'est pas demain qu'elle me quittera, elle a encore un bon bout de chemin à faire en ma compagnie "la vie" !!!


    Bon, je pense à ton birthday bien sûr....J'ai remis les videos que j'avais faites l'an passé mais que j'avais supprimées, ce qui fait que tu retrouveras dans la section "amitiés joepennyennes" la
    video que j'avais faite en juin 2010 pour toi.


    En attendant, je t'envoie tous mes affectueux bisous et toute ma sincère affection pour toi.
    ***
    TititeParisienne13/06/2011 13:13


    Bonjour Véronique ; Moi aussi j'ai rien compris et surtout je n'ai pas vu le temps passer ... Tu es née en 1964, alors je te dis, mais tu es encore toute jeune ! moi je suis née en 1959, calcule
    ! comme j'aimerais avoir encore quarante ans ... Je te souhaite une bonne journée, je t'embrasse très fort, Véronique.
    ***
    :0091: :0010: :0085:13/06/2011 12:14


    il est vrai qu'à 20 ans ...soixante c'est très loin....on y pense pas ou presque mais à soixante ans...ouf ...que la fin du monde est proche.... !!! très bonne journée......c'est lundi je
    creuse
    ***
    Yog13/06/2011 11:11

    Quel beau texte! Tout est si vrai! J'ai 48 ans et je me sens tellement plus jeune qu'à 20 ou 30 ans. Le temps fait disparaître les encombrants, la jeunesse se concentre de plus en plus dans le
    regard que j'ai sur les choses, la vie. Comme tu dis, commettre des péchers pour moi aussi n'est plus vécu comme une faute mais comme la suite logique d'un apprentissage qui continue à faire
    grandir (ou rajeunir, c'est pareil). La faute n'existe pas, c'est juste notre tradition moraliste qui nous dit que c'en est une. Il faut passer par la faute pour se questionner et ensuite se
    désencombrer et aimer.....Aimer dans le sens d'accepter (de faire le constat) de tout ce qui se présente. L'âge, le temps, nous font devenir ruisseau où la branche ou le caillou faisant obtacle
    ne sont plus que des éléments sur lesquels la colère et toutes résistances se déposent de moins en moins."Je suis l’oeuvre du temps et j’en suis fière." Oui, telle une sculpture d'eau prenant la forme
    du vase au jour le jour.


    Très joyeux anniversaire pour jeudi!
    ***
    Bleue Azur13/06/2011 08:24

    Avec quelques jours d'avance, je te souhaite donc un très joli anniversaire et voyage au fil des ans. :)


    Gémeaux comme toi, je suis née tout juste dix ans plus tard... La coïncidence est amusante. Et mes conclusions s'approchent tellement des tiennes... Même si je ne regarde pas encore le cheveu
    blanc, je sais qu'il viendra et cela ne me soucie pas (pour l'instant ?)... Mes filles lisent ma vie sur mon visage en s'exclamant "oh une jolie ride du sourire" ou bien "attention à celle de la
    tristesse". Et puis, je suis encore tellement jeune... Et toi aussi.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés